Selky a pris l’avion…

Voilà ça y’est je l’ai fait.
I did it (yes I did it comme dirait l’autre).
J’ai pris l’avion…
Et glaçage sur le cupcake je l’ai repris pour reviendre. (ben oui rien n’était gagné).
Je te raconte ?

Si tu suis un peu mes pérégrinations bloguesques, ou sur facedebook, tu n’es pas sans savoir que j’avais un avion à prendre.
Un avion vers une destination romantique à souhait pour une parenthèse avec mon homme, histoire de festoyer nos dizans d’amûûuuuuuuuur. Je languissais autant que je « redoutais » le voyage (le vol hein, il eut été présomptueusement pathétique d’appréhender 3 jours de Venise). Si tu veux savoir pourquoi :

150520 Selky_avion_venise (8)

Avant toute chose je tiens à signaler aux badauds que ce fut un vol médicalement assisté de type cachton pour m’apaiser l’intérieur. Sous ordonnance, donné par qui de droit ayant craché sur Hyppocrate et tout.
Les semaines précédant le dit vol, j’étais plutôt apaisée. Étrangement sereine.
Les jours précédant le dit vol, le boum boum dans mon petit cœur, la boule dans ma gorge et mes insomnies m’ont signalé que ma sérénité interne s’amenuisait à l’approche du jour J.
La veille j’allais plutôt pas trop mal, de même que la nuit.

Lire la suite