Selky a visité Port Vendres, son hôtel Ibis Styles et la côte Vermeille

Si la semaine dernière au lieu de suivre les aventures de Selky tu préférais te faire dorer la pilule tu as du manquer nos 3 jours sur la côte Vermeille à Port Vendres. Ne bouge pas je te raconte toussa. Tu verras tu voudras y aller après.

L’hôtel Ibis Styles de Port Vendres : family friendly 

Tout d’abord nous avons eu la chance et l’honneur de loger au nouvel hôtel Ibis Style de Port Vendres. Nouveau car il existe depuis le mois de mai. Il est idéalement situé avec vue sur la mer et sur  Collioure qui est à 5 minutes de là en voiture. Le garage y est aisé car tu as un parking extérieur gratuit + un parking sous terrain payant s’il n’y a plus de place (pas eu besoin malgré nos allers-retours). Tu as un Lidl juste en face pour les étourdis de la brosse à dents (True story j’y ai croisé un voisin de palier à la caisse). La mer à 200 mètres. Enfin au pif au mètre.  Tu traverses tu marches 2 min. Et tu descends un petit chemin caillouteux pour arriver à une petite crique. Une criquette. Top.

L’hôtel Ibis Styles de Port Vendres : détente friendly 

Au niveau des prestations, rien à redire :

  • une piscine sur le toit terrasse avec vue sur la mer donc et sur les montagnettes de l’autre côté.
  • du transat à gogo pour bronzer.
  • une petite salle de Fitness pour les accros au toutouyoutou en vacances (vélo – haltères – tapis)(non je n’ai pas pédalé on a dit vacances hein).
  • au rez-de-chaussée : une salle détente avec un baby foot, des poufs moelleux du comatage du thé et café à disposition (avec les viennoiseries restantes du pti dej !!) All day long.
  • des ordinateurs à disposition, wifi gratuit aussi.
  • un coin kids friendly avec des petits jeux et ordinateurs pour enfants
  • le coin restauration à la déco colorée et confortable.
  • mention spéciale pour le petit sac Ibis kids friendly avec du goodie festif : fraise tagada, un journal de Mickey et un freesbee !

L’hôtel Ibis Styles de Port Vendres : hyperglycémie friendly 

Comme tu peux le constater le petit dej est copieux à souhait. Non je n’ai pas mangé tout le contenu de cette assiette plus que garnie : rassures toi. Même si le pti dej est mon repas préfère et que je pourrai me nourrir exclusivement de petits dejs. … n’abusons pas des bonnes choses. Bref petit dej buffet avec du salé et du sucré. Mention spéciale pour les pancakes et la machine presseuse d’oranges qui te fait ton jus frais !!

L’hôtel Ibis Styles de Port Vendres : fconfort et repos friendly 

Nous avons occupé une chambre familiale du 3ème étage avec vue sur la mer. Je n’ai pas vu les autres chambres mais la notre était parfaite !! Spacieuse et lumineuse elle a une forme arrondie qui lui donne un charme fou (difficile à expliquer et les photos ne lui rendent pas justice), un super lit confortable pour nous (avec les hirondelles sur le dessus), en face un recoin avec 2 lits enfants, des rangements comme il faut, une graaaannde douche italienne. Mention spéciale pour les WC séparés et le gel douche corps/cheveux qui sent bon et pratique à utiliser inzedouche et nearzevasque.

La côte Vermeille : une merveille !

Ces 3 jours ont été rythmés par la piscine et la plage donc. Outre la criquette dont je t’ai parlé située aux pieds de l’hôtel, nous avons été (sur conseils paternels) sur le site de Paulilles. Magnifique !! C’est à quelques kilomètres de Port Vendres, tu trouveras une place dans un assez grand parking (si tu n’y vas pas à midi) gratuit. Et après avoir traversé un parc et un domaine boisé chemin faisant tu arriveras sur la plage. Un cadre splendide. De l’ombre pas loin sous les pins. Des rochers pour chasser le crabe et Bernard le Lhermitte. Par contre si tu as la voûte plantaire sensible n’oublies pas tes méduses, nous sommes habitués au sable doux et ici le galet et les pitits cailloux ont heurté nos coussinets…
Nous n’avons pas été balader à Collioure car nous connaissions déjà et mi juillet la foule y est dense (mais si tu ne connais pas je te conseille de t’y balader c’est très jouli). Donc nous sommes restés à Port Vendres qui est un petit port charmant. On peut aisément y aller à pied pour manger local (steak frites ou tapas) et sain (pizza et glace).

Ciao Catamaran : une balade en mer non voumitive

C’est aussi de Port Vendres que nous avons embarqué à bord du Ciao Catamaran pour une promenade en mer.
Une balade découverte ou un baptême de plongée nous étaient proposés. Avec les ptisQ le choix à été vite fait : nous avons opté pour une sortie en catamaran en fin d’après-midi – de 17h à 20h30 avec apéro tapas included.
Ma dernière sortie en mer fut…. comment dire…. mouvementée. Et j’en garde un souvenir houleux et impérissable. Mon pied pas marin appréhendait quelque peu… la rafale à 53 km/h agitant la vague ne m’aidait pas à relativiser. 3(5) cocculines plus tard nous voilà à bord. Pour clôturer la parenthèse voumitale je n’ai pas été malade. Ni personne. Comme prédit par M.Catamaran qui m’a assuré que personne ne l’est car les 2 coques stabilisent le rouli-roula vomital. Brefle. J’étais pas super fraîche la 1ère 1/2h mais les 2h30 suivantes j’ai pu bien profiter.

Départ de Port Vendres donc. Enfilage de gilet de sauvetage pour Tinyni. Arrêt à Collioure pour récupérer d’autres passagers. Puis balade en mer de plus d’une heure. Avec retour et arrêt apéro-tapas dans une crique aux abords de Collioure. Priceless. Magnifique. Les lumières de fin d’après midi étaient magiques. La vue sur la côte est unique. Les enfants ont adoré s’installer sur les filets à l’avant et profiter de la vue et des embruns venant les arroser. Moi j’étais mieux assise sur du dur… je les observais de derrière. Ils ont même pu aider les messieurs à hisser la voile (super souvenir).  Mention spéciale aux gentils navigateurs pour leurs paroles rassurantes (non vous n’allez pas voumir. Non ils ne risquent rien) et explications marines et côtières intéressantes. Quant à moi je suis un peu réconciliée avec les embarcations marines. Les enfants étaient conquis et ravis. Les autres passagers également je peux vous l’assurer. Je vous le conseille vraiment.

2016-07-29_20.05.51

La Vallée des Tortues : family friendly too

Et enfin pour clôturer le séjour nous avons été visiter la Vallée des tortues à Sorède (à 30 minutes en voiture de Port Vendres). Plus original et moins courant qu’une ferme pédagogique classique et puis ayant 2 turtles at home nous aimons bien ces bestioles. La visite guidée est top, le jeune homme est vraiment charmant passionnant et on voit de suite qu’il est passionné : il aime vraiment les animaux et son boulot. Nous avons pu voir des espèces cocasses, des tortues marines hyper voraces et pu entrer dans l’enclos des grosses tortues sillonnées et les toucher. Un petit tour indispensable au trampoline qui pue des pieds et un granité pêche-abricot ont permis de clôturer cette visite. Et notre mini séjour par la même occasion.
Le retour fut silencieux. Mais ça puait des pieds.

Un immense merciiiiiiiii à Ibis Styles Collioure Port Vendres de nous avoir offert ces 3 jours de vacances : merci à la directrice Patricia pour son accueil et ses conseils chaleureux, à ses employés forts sympathiques et à Magaly & Margo pour ces bons moments (et une Marseillaise d’anthologie).
Merci également à Ciao Catamaran pour la balade en Catamaran qui nous a tous enchanté.

Selky philosophe sur la tentation

Y’a un adage qui dit : « L’herbe est toujours plus verte chez le voisin » ou un truc du genre non?
J’ai un peu réfléchi à la chose vois-tu. Et j’en suis arrivée à quelques menues réflexions … Je vais te parler de goûter. De goûter convoité. De goûté pas mangé. De tentation.

La tentation du goûter Selky philosophe sur la tentation A

Mise en situation.
Heure : Mercredi fin d’après-midi.
Lieu : Carrouf ou autre overmarket.
Personnes présentes : Selky poussant péniblement le caddie contenant ses 2 ptisQ qui prennent désormais toute la place.
Passage dans le rayon des gâteaux. (Fatale erreur)(Tout comme d’aller faire ses courses avant de manger car t’as faim et t’achètes tout)(tout comme de faire les courses un mercredi car y’a toutes les familles)(tout comme de faire ses courses avec ses monstres. Of course)( Mais quand t’as pas le choix, t’as pas le choix…)(si le drive mais bon)….

Donc nous voilà dans l’allée A12 : l’allée de la tentassssssssssion :

  • Le gâteau à l’effigie du héros
    Tinyni voit un paquet de gâteaux à l’effigie des Minions. Forcément il en veut :  » Allez Maman y’a les Minions!!! allez, s’il te plaaaiiiiiit « .
    Je regarde la bête : des sablés au chocolat quoi… Mais leur prix est multiplié par 2,8 car y’a la tronche de Stuart dessus. Niet mon ptiQ. On prend des Pepitos si tu veux, c’est pareil. Sans Stuart. On s’en fout de Stuart, quand on le mange on le voit plus.
    « Non, c’est pas pareil« .
    Si si je te jure c’est pareil, voire meilleur.
    « Noooon, mamannnn« .
    Non, ça c’est nooooon. Niet. Nada. Tu peux te brosser Tinyni.
  • Le gâteau pareil que ma copine
    Rebelotte avec des espèces de barres « couche de gâteau – couche de caramel – couche de chocolat – m&m’s dessus ».
    Forcément Minimi en veut car Léa sa copine en avait et que c’est « Trop trop bon Maman, allez, s’il te plaaaiiiiiit« .
    Je regarde la bête. Pas de concurrence déloyale. Allez on va tenter, ça changera des Petits Écoliers.
    Ils n’en mangeront au final qu’un demi chacun : « C’est pas bon maman, y’a un truc bizarre dedans…« .
    Ben oui c’est du caramel, c’est pas bizarre c’est miam !!
    « Non j’en veux pas. J’aime pas, finis le maman... ». (ok s’il le faut).

Selky philosophe sur la tentation b

  • Les « nouveautés »ça doit être trop bon
    La tentation marche aussi avec tout type de produits alléchants vu chez les copains – au parc – à la télévision : les nouvelles céréales en forme de lapins crétins ou de Reine des Neiges, le Candy Up au nouveau goût Cerise-Chorizo-Banane, les Craquinettes Noisettes-EclatdePoussiereDetoiles, les nouveaux yahourts à boire avec les Minions dessus…
    « Allez on essaye Maman on essaye ça a l’air bon hein??? »
    Ne me dis que tu ne te fais jamais avoir.
  • Le gâteau de ma copine que j’adore mais que j’aime plus trop en fait
    Ça c’est le pire. Tu es au parc. Tu vois ta fille accepter le gâteau que lui tend sa copine : une Craquinette au chocolat (dingue hein !!) Qu’elle refusait auparavant. Elle en mange une. Puis 2. Rebelotte un autre soir de la semaine. Réclamation de l’enfant qui en veut désormais pour son goûter. Why not, tu l’as vue de tes yeux vue en dévorer 4 en une semaine (dingue²).
    Tu cèdes donc. Et tu achèteras le fameux lot en promo de 3 paquets (2+1 gratuit allez ça revient moins cher…).
    On parie combien qu’ils n’en finissent même pas un en entier de paquet ?
    Et qu’il finira dans ton cuissot…?
    Classique.

Et oui et oui…
Je suis sûre que tu te fais avoir comme moi. Faible un jour, faible toujours.
Voilà comment mon placard a contenu à un moment ou un autre des paquets de gâteaux entamés, goûtés, puis lamentablement abandonnés et terminés par moi. (D’où ma Minibouée sans doute).
Oui parce qu’au final, mes ptisQ mangent toujours la même chose au goûter : une pompote et des Pitits Écoliers ou des barquettes au cocolat. Voir du pain et du chocolat. Ah oui ça c’est le Saint Graal. Du pain et du chocolat dedans. Comme quand on était pitis et qu’on nous donnait ça à l’école. Un plaisir simple quoi.
Pourquoi faire compliqué hein…

La tentation tout court

En fait si on regarde bien, ce phénomène de tentation, de vouloir ce que « l’autre » possède commence dès le plus jeune âge, n’est il pas?
Qui n’a pas le souvenir de bruyants échanges au parc quand ton protégé a décidé que le râteau de Léo était sien.
Et qu’en est-il des ptites voitures de Tom?? Maël les lui subtilise l’air de rien quand il est affairé à un autre jeu, et c’est le drame quand il s’en aperçoit. Un drame sonorement pénible pour les oreilles!! Et les nerfs !! Crêpage de Minichignons au bac à sable !!

Même à mon âge avancé, je  peux citer quelques exemples de « Minijalousies » de type tentation :

Selky philosophe sur la tentation c

  • la maman de Jules qui a pourtant les cheveux au carré comme moi est tellement bien coiffée de bon matin, elle. (Je veux son lisseur/coiffeur à domicile).
  • ma cousine a aussi des Miniboobs mais ça lui va tellement mieux que moi… (Je veux des nouveaux boobs).
  • t’as vu la fille ses yeux bleus comme ils sont magnifiiiiiiiiiques, un regaaaaard !!! (Je veux des lentilles / son smoky eyes).
  • je fais la même taille qu’Eva Longoria mais à côté d’elle je paraît tellement fade – grosse – invisible… (Je veux… euh … un coach.??)

Ça marche aussi avec les sacs, chaussures ou habits que je reluque sur des passantes ou copine. Idem pour nos hommes, (soyons clichés 5 minutes) qui rêveraient des abdos de Daniel Craig ou de la voiture de leur boss. (nan j’exagère? un poil? euh….)
Bon je pourrai continuer longtemps comme ça. Et quand Dame confiance n’est pas notre amie, ça n’aide pas à trouver sa pelouse plus verte que celle du voisin, crois moi…
La morale de cet article décousu et qui part en Craquinette pourrait être « contentons nous de ce que nous avons »
(aka du pain et du chocolat)(encore faut il avoir des bras)(je sors).
Et comme le dit notre cher Balloo : « il en faut vraiment peu pour être heureux« …

Isn’t it??

Selky

Selky se la joue aquatique…

Toutouyoutou toutouyoutou….
Bon alors tu es pris de bonnes résolutions?
Tu as choisi ton sport pour cette année scolaire ?

Tu as arpenté le forum des associations de ta ville dimanche dernier. Hésité entre le cours de Pilates pour se muscler en douceur, de Qi Gong, du yoga de la détente, de la zumba pour se bouger le popotin?? Fais moi rêver !!
Ben moi je le la joue aventurière cette année. Ehehehehehe allez savoir ce que je vais faire !!

  • Aquagym? Non. Déjà testé et désapprouvé. Va lire. Trop froid, trop la flemme de me motiver en plein hiver.
  • Zumba? Non. Déjà fait l’an dernier. Très bien pour l’épuisement transpirant mais j’ai envie de changement…
  • Danse ? Etant donné que j’ai le rythme dans la peau de manière innée instinctive primitive, je n’ai pas jugé utile d’aller bouger mon popotin en public… Je ne voudrai pas éblouir et faire de l’ombre à mes copines moins gracieuses de l’élégance !!
  • Du roller ? Très peu pour moi. J’ai l’équilibre et la grâce et l’élégance d’un pachyderme… Je suis crispée de l’orteil – du genou. J’arrive pas à tourner et m’arrêter. J’ai peur de tomber et je tombe sur le cul. Seul endroit sans protection de tortue ninja. Parce que oui j’ai l’équipement complet – protection main coude genou!!
  • Du yoga? Non. La posture du flamand rose et de l’autruche inversée : très peu pour moi…. Respiration intrinsèque abdominale – détendu du cerveau – ne pas réfléchir… Déjà testé et pas pour moi. Chui trop speed et j’arrive pas à ne pas penser à la liste des courses…

Ben en fait j’ai rien choisi.
Enfin si, j’ai plutôt choisi de rien faire de tout ça.
Je me suis inscrite nulle part.

140918 Seky_se_la_joue_aquatique

Lire la suite