Selky a pris l’avion…

Voilà ça y’est je l’ai fait.
I did it (yes I did it comme dirait l’autre).
J’ai pris l’avion…
Et glaçage sur le cupcake je l’ai repris pour reviendre. (ben oui rien n’était gagné).
Je te raconte ?

Si tu suis un peu mes pérégrinations bloguesques, ou sur facedebook, tu n’es pas sans savoir que j’avais un avion à prendre.
Un avion vers une destination romantique à souhait pour une parenthèse avec mon homme, histoire de festoyer nos dizans d’amûûuuuuuuuur. Je languissais autant que je « redoutais » le voyage (le vol hein, il eut été présomptueusement pathétique d’appréhender 3 jours de Venise). Si tu veux savoir pourquoi :

150520 Selky_avion_venise (8)

Avant toute chose je tiens à signaler aux badauds que ce fut un vol médicalement assisté de type cachton pour m’apaiser l’intérieur. Sous ordonnance, donné par qui de droit ayant craché sur Hyppocrate et tout.
Les semaines précédant le dit vol, j’étais plutôt apaisée. Étrangement sereine.
Les jours précédant le dit vol, le boum boum dans mon petit cœur, la boule dans ma gorge et mes insomnies m’ont signalé que ma sérénité interne s’amenuisait à l’approche du jour J.
La veille j’allais plutôt pas trop mal, de même que la nuit.

Lire la suite

Selky va prendre un avion…

Dans un mois je serai à Venise.
Un mois. 31 jours.
Il me reste un mois. 31 jours.
Avant mon baptême de l’air.  Mon premier montage dans un avion…
J’ai failli en prendre un. One day. En Crête je devais aller. Mais la vie en a décidé autrement. (Ironie du sort j’ai pris un hélicoptère à ce moment là. Mais c’était contre mon gré donc ça compte pas). Et depuis j’ai pas vraiment eu ni provoqué l’occasion.
J’aurai tendance à dire que je suis aujourd’hui davantage prête (psychologiquement) à le prendre qu’il y a quelques années. Jamais dire jamais. Toussa. J’ai toujours dit qu’un jour je prendrai l’avion pour aller à Venise, ou au Maroc ou en Tunisie (quoi que les musées sont bizarrement fréquentés maintenant), en Égypte (idem, j’ai descendu cette destination tout en bas de ma « oneday-jeferai-wishlist ») ou à Paris. Comme ça : si l’aller se passe mal, je peux prendre le train pour rentrer (malin hein !!! Y’en a là dedans tu te dis).

Mais mon homme a eu raison de ma procrastination à vouloir ou pas réfléchir où me décider à éventuellement envisager la possibilité de penser à partir en voyage en avion. Pour nos 10 ans il a pensé love. Romantisme. Venise. Avion donc. Pas le choix. (Enfin si y’a le train mais DD n’a pas 10 jours de congés. Fuck).

150417 Selky_va_voler (2)

Lire la suite

Selky rêve en regardant le ciel…

Le temps s’arrête de temps en temps.
Et permet de profiter des plaisirs simples de la vie.
Regarder le ciel en fait partie.

Pour Minimi et Tinyni, c’est un passe temps de tous les instants.
Le ciel regorge de merveilles quelque soit l’heure !

photo

Vouoouuuuuu : un avion qui passe dans le ciel, qui décolle ou en plein vol. Tout silencieux ou qui fait beaucoup de bruit, plus ou moins loin dans le ciel. Une traînée blanche derrière lui. On s’invente des voyages au bout du monde. Des allers-retours à Paris voir Ratatouille au pied de la Tour Eiffel. Parfois des « Ninicoptères » aux hélices qui tournent tournent ou des canadairs : quelle aventure d’aller éteindre les incendies!!

Lire la suite