Selky a testé la 4DX – Blade Runner 2049 au Gaumont Montpellier

Selky a été conviée pour tester une nouvelle expérience : la projection d’un film dans une salle cinéma nouvellement équipée en 4DX.
C’était hier soir. Au Gaumont Multiplexe de Montpellier. Pour le film Blade Runner 2049.
J’ai pu inviter à mon tour quelques personnes j’étais donc bien entourée : DD, mon brother (cinéphile de l’extrême et critique ciné de son état) et deux autres copains férus du grand écran aussi.

SELKY BLOGUEUSE CINEAPEUPRES

Soyons clairs et honnêtes dès le départ, je ne suis pas une personne « cinéphile ». Si tu cherches ici une critique constructive du film avec analyse des plans toussa tu te leurres mon ami. Je suis juste bonne à te faire un résumé. Et encore ne voulant pas spoiler, je le ferai mal. Chacun son truc hein. Par exemple mon frère lui en parle bien, avec des jolis mots choisis. Ici tu peux lire son article sur le « trailer » de Blade Runner 2049.  (ne me demande pas ce qu’est un trailer). Son avis viendra bientôt je suis sûre.
Autre chose à t’avouer : je n’ai jamais vu Blade Runner the first. Bouhhhh la vilaine, elle est invitée au cinéma et elle a même pas pris le temps/la peine de regarder le précédent. Ouai j’avoue et j’assume.
Bref je vais te parler de la soirée et de mon expérience 4DX.

 SELKY craignait la 4DX

Selky a testé la 4DX - Blade Runner 2049 - Gaumont Montpellier 1

Ma seule expérience de « siège qui bouge » date de ma virée au Futuroscope. Certaines animations sur ces sièges remuent pas mal, c’est bien sûr fait exprès pour t’en mettre plein la vue durant un court moment. J’ai tendance à craindre les transports de type mal au cœur et si tu ajoutes à cela mon émétophobie plus ou moins assumée avérée, autant te dire que je ne suis pas spécialement fan de ces simulateurs remueurs.
J’en rigole (sac à voumi, cocculine, etc…) mais j’appréhendais pas mal pour de vrai. Mais j’ai réfléchi dans mon cerveau et je me suis dit que ça ne pouvait décemment pas remuer comme dans mes souvenirs pendant plus de 2H30. Enfin j’espérais.
Je n’ai pour de vrai pas avalé de cocculine (mais of course je l’avais dans le sac aucazou) mais par contre j’ai absolument tenu à me mettre en bout de rangée pour pouvoir m’éjecter du siège si je ne me sentais pas bien. J’étais donc dans les starting block à l’ouverture de la salle, non pas pour être au milieu bien placée, mais en bout de rangée (la folle).

SELKY TE raconte LA 4DX

Selky a testé la 4DX - Blade Runner 2049 - Gaumont Montpellier 2

Nous voilà installés. Le fauteuil est large et confortable. Tu as un petit marche pied. On te demande de poser ton sac loin devant par terre pour pas qu’il soit arrosé / écrasé. On t’explique ce qu’il va se passer, attention pour les personnes sensibles, déconseillé aux femmes enceintes (j’ai tendance à penser que ça devrait être IINTERDIT aux femmes enceintes), autorisés aux enfants de plus de 100 cm, accompagnés toussa. Puis, mise en situation avec 5 bandes annonces pour voir tout le potentiel de cette « 4D ». Les bandes annonces étaient spécialement sélectionnées (films d’action+++) pour nous montrer tout le potentiel de cette technologie. Les réactions dans la salle se sont vite entendues : ça gloussait (du moins j’ai gloussé comme une dinde), ça riait, ça « ouhhhhhh »ait. Pourquoi ? Pour tout ça :

  • du siège qui remue. Ou secoue comme tu veux. Bref ça y va. Je me suis quand même bien agrippée aux accoudoirs par moments.
  • de la goutte d’eau quand il pleut (petit asperseur sur le siège de devant et des gouttelettes fines tombent sur ton faciès). Laisses tomber si tu tiens à ton brushing et à ton ravalement de façade.
  • du vent (frais) sur ton visage ou à côté de tes z’oreilles, bref qui sort du fauteuil. (Prends un gilet ça caille un peu)
  • de la neige qui tombe devant l’écran (quand il neige dans le film tu te doutes).
  • des trucs dans les jambes, je sais pas comment ça s’appelle mais tu sens des choses dans les mollets par moments (c’est sans doute une soufflerie)(non je n’ai pas crié).
  • de l’olfactif ? Ils en ont parlé dans la présentation, mais je n’ai rien « senti ».
  • des sensations dans le fauteuil, à savoir des petits coups dans le dos (c’est léger hein).

Les 10 minutes de bandes annonces étaient intenses. Un condensé de toutes ces technologies pour nous montrer le potentiel 4D. J’ai apprécié la pause de 5 minutes pour m’en remettre et si tout le film avait été sur cette lancée je pense que je me serai rapidement auto-éjectée sur les marches. Mais heureusement c’était plus soft.

SELKY A DÉCOUVERT BLADE RUNNER

Selky a testé la 4DX - Blade Runner 2049 - Gaumont Montpellier 3

Je n’ai pas d’élément de comparaison avec le Blade Runner premier (je ne l’ai pas vu tu te rappelles). Les copains puristes / cinéphiles ont dit que « c’est plutôt un bel hommage / une super suite au 1er, 30 ans après, jolie prouesse, c’est osé et réussi ». Toussa. Ils en parleront beaucoup mieux que moi je te l’ai déjà dit. Moi j’ai bien aimé oui. (je suis bon public hein). C’est un peuuuu leeennnntttt. Un peu contemplatif : tu as le temps d’admirer la narine proéminente de Ryan. Un poil long aussi.. mais j’ai bien aimé l’histoire. J’ai bien accroché (t’as vu mon résumé ? ça en jette je t’avais prévenu).

Concernant l’animation du fauteuil. Comme le film est plutôt lent ça ne bougeait pas trop trop souvent donc ça c’est très bien passé pour mon estomac. C’est plutôt bien fichu : tu as l’impression de voler quand ils sont dans leurs vaisseaux de l’espace. Quand il y a des « courses poursuites » ou que le vaisseau chute, ça secoue bien, tu vis la turbulence. Il pleut assez souvent dans le film donc l’eau ça mouille c’est rigolo. Il y a des effets de vent dans la trombine ou les oreilles, c’est rigolo. Et aussi des petits coups dans le fauteuil. Là l’effet est plutôt bluffant notamment quand y a des combats / coups de fusils / couteaux (je n’en dirai pas plus. Selky ne spoile jamais tu le sais.). Et comme j’avais tendance à m’endormir (oui je suis une faible femme / entrepreneuse / maman qui clignote dès 21h) : le bougeage de fauteuil / arrosage m’ont tenus réveillée !!
L’ expérience est vraiment sympa. Les vrais de vrais ont dit qu’un film plus punchy style tempête ou autre aurait été plus adapté à la technologie 4DX.
Mais moi ça m’a suffit j’ai été bien contente de vivre cette expérience.
Trop de bougeage tue l’expérience 4DX.
Et Selky n’a pas voumi.
Merci Le Gaumont.

Merci Tretonine.

2 réflexions sur “Selky a testé la 4DX – Blade Runner 2049 au Gaumont Montpellier

  1. Marie dit :

    Bon je vais aller lire l’avis du frangin ^^
    Je te félicite pour ton sang froid
    (ce que j’aime dans blade runner c’est l’ambiance type nuit et pluie tout du long. La musique et la contemplation comme tu dis . Et c’est ce que j’aimerais retrouver dans cette suite, dans un cinéma normal. Je suis pas sûre que cette histoire de sièges remuants me plaisent)
    (« j’ai vu tant de choses que vous humains ne pourriez pas croire »)

  2. Selky dit :

    Bon ben ça te plaira alors, car le coté contemplatif nuit pluie ambiance calme un peu sombre : tu l’as toujours. Mais tu n’es carrément pas forcée d’aller le voir dans le siège qui bouge tu te doutes !!
    C’était une expérience sympa mais …. voilà, pas à chaque fois quoi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *