Selky prend de la hauteur (prépa wedding #03)

Dans 5 jours je porterai son nom, leur nom.
Dans 5 jours nous serons unis pour le pire comme le meilleur.
Dans 5 jours nous aurons scellé notre amuuûûuuuur avec nos proches.
(5 jours pitain!!)

Je vais te parler des Mini préparatifs de notre wedding
Sois joie et bonheur d’être dans la confidence de mon wedding planning. Avec petit budget et rapidité inside (3 mois je te rappelle).
Après t’avoir parlé du jour J, de ma robe et de mes chaussures,
Après t’avoir parlé de la tenue de mes Zamours, de mes underwears et de ma mise en beauté ;
Voici la souite : 150906 Selky_prend_hauteur_03 (1)

7 – Le thème et les n’accessoires 

Bon. Ça non plus j’y avais pas pensé avant…
Les pros du mariage doivent glousser sous jupon mais bon j’avais carrément zappé le « thème ». Ouai le thème de type couleur et plus si affinités… Histoire de pas avoir 50 couleurs sur la table (et pour le lampion)…
Tout ça est parti du postulat que je n’avais ni étole ni pochette. (oui tu peux rire je suis une piètre « femme »)(Ouai j’avais pas non plus envisagé les accessoires. Merci assistante).
Étant donné que mes chaussures sont dorées nous nous sommes dit : et si nous mettions de la festivité dans l’accessoire ? Mes recherches nocturnes sur Pinterest (ouai canicule estivale = insomnie = trainage sur internet) ont été productives. J’ai choisi à l’unanimité avec moi même les 2 couleurs suivantes : or et corail. Duo validé par mes assistantes. DD est un peu craintif et dubitatif sur le corail qu’il surnomme pour l’occasion « surimi »… (oui l’homme se fout totalement du thème tant que tu l’embêtes pas avec ça tous les jours pour t’aider à choisir)(fais toi plaisir il s’en fout). Bref.
J’ai trouvé : une étole corail (plutôt saumonné le corail) à Pimkie pendant les soldes.
Et une pochette « corail ET doree » (ouai 2 en 1 : I did it) sur le bon coin. Ouai je t’impressionne je sais.
Ah oui aussi une paire de sandales plats corail en soldes à Camaïeu me sauveront la mise en cas d’ampoule / ras le bol de la hauteur (je me donne 17 minutes une fois rentrée pour les chausser).

8 – Le repas 

Dans un premier temps nous voulions faire le repas de midi à la plage. C’est à dire aller manger dans une plage privée.
Après moultes devis et déconvenues (plage privée qui ferme début septembre ou déjà prise ce jour là), nous avions trouvé un endroit sympa. Je ne m’étendrai pas sur ce lieu surnommé pour l’occasion  « La guinguette des petons dénudés » mais zéro professionnalisme, foutage de gueule et zéro et réactivité de leur part =  déception et agacement de notre part = on passe à autre chose et je suis bien bien remontée … (mais je ne vais pas choper un ulcère pour ces cons…)(je m’en occuperai plus tard gniark gniark).
Du coup après hésitation entre restaurant classique et food truck at home… Finalement ce sera un traiteur at home dans le jardin, mit serveur pour être tranquille du service.
Avec un « cocktail déjeunatoire » au programme . Oui madame on dit comme ça. En vrai ça veut dire : pas de classique « entrée / plat / dessert » assis 6 heures de longue mais une série de bouchées, verrines, brochettes froides et chaudes. J’ai eu des avis positifs de mon entourage sur le traiteur en question. La responsable est très avenante et réactive. Ça devrait le faire. Il va faire beau de toute façon hein? (raclement de gorge et mini ulcere insaïde, nous n’avons pas de plan B hormis notre véranda / salle de jeux bondée).
Ce somptueux repas sans foie gras ni queue de langoustine ne sera ni entrecoupé de trou normand, ni suivi de la traditionnelle pièce montée de choux (beark le chou) mais d’un somptueux…

150906 Selky_prend_hauteur_03 (3)

9 – Le wedding cake

J’ai toujours adoré les wedding cake.
Avec plusieurs étages. Un joli glaçage lisse. Quelques fleurs ou décorations.
Je trouve ces gâteaux majestueux. Classes. De véritables œuvres d’art, ils ont une telle prestance.
Et j’en voulais donc un. Ca et rien d’autre !
Le choix du pâtissier à été des plus simples. Nans a fait une formation aux États-Unis et la vitrine de sa pâtisserie invite à l’empiffrage et à l’hyperglycémie. Cake pop. Cupcake. Cookies. Red Velvet. Carrot cake.
La dégustation a été un véritable supplice pour nos papilles. Moelleux vanille ou chocolat. Crème au beurre chocolat. Praliné. Vanille. Le choix fut terrible et cornélien. Il a fallu goûter, re-goûter encore et encore pour être certains de la bonne association. La décision ultime à été celle-ci : un étage de gâteau au chocolat avec crème au beurre à la vanille. Et un étage moelleux citron avec crème framboise. Puis un troisième factice pour qu’il ait un peu plus de prestance de type joli en hauteur. Quand au design final je l’espère (et le sais) à la hauteur de nos attentes, nous l’avons imaginé et Nans nous l’a dessiné. Je sais qu’il sera parfait. Esthétiquement et miamement parlant.
Je le sais. I know it.
Gageons qu’il ne tombera quand nous le sortirons du frigo… (non ne t’affole pas, je ne m’y aventurerai point en talons) : hein ?

To be followed

Selky

3 réflexions sur “Selky prend de la hauteur (prépa wedding #03)

  1. Florence BatMax dit :

    Rhooo, moi aussi je me rappelle des essais de gateaux 😀 Par contre, j’ai totalement oublié les essais robe (gourmande moi 😉 )

    En tout cas cela se précise pour vous deux, hiiiii.
    (et bisous)

    • Selky dit :

      Ta danse du soleil a fonctionné , il n’a plu que le soir mais nous étions dedans : perfect !!
      Quant au gateau, va voir j’ai mis une photo sur fb, il était top !! comme je voulais !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *