Selky ne te parlera pas de ça… S17E05

31 Mai

Ne va pas croire que depuis la fin de mon demi travail j’ai davantage de temps. Je n’ai le temps de pas grand chose… Pas le temps pour du superflu. Je ne te parlerai donc pas de ça. Ni de ça non plus. Ni de ces petits riens. De ces petits tous petits bouts de rien…

Je ne te parlerai pas de cette fucking faille temporelle qui me torture le ciboulot.
Tu vas avoir sizans dans quelques mois et je me suis surprise d’acheter ton cartable pour le CP aux puces le mois dernier. Le CP…. #outaibebeoutai. Tes pantalons rétrécissent encore. Tu as fais une coupe de cheveux de bogosse mais tu ne veux pas mettre de gel. Tes siestes ressourçantes de la  xfatigue de champignon qui pousse se font plus rares. Tu ne veux plus continuer le karaté. Ptet le tennis. Ou le foot pour jouer avec S. et L. qui court vite. Mais il faut finir l’année. Tu as toujours une tripe de vide comme on dit par chez nous : tu peux dire « j’ai faim » dix fois par jour. C’est pas qu’on te nourrit pas pourtant. Tu vas prendre le train pour la première fois dans quelques jours tu es excitation et a réclamé d’aller dans la voiture haute. Check.

Quant à toi ma Minimi, tu ne rétrécis pas non plus et m’arrive au niveau des miniboobs. N’envisage pas de me dépasser trop vite tout de même. Même si je te le souhaite un poil. Tu as fait soigner ta première carie avec bien plus de courage que je ne l’aurais imaginé (et bien plus sereinement que moi soit dit en passant qui ait une gestion du dentiste de type crispée de la mâchoire et fermage d’yeux le plus fort possible en m’agrippant au fauteuil). Idem pour la pose de ton premier appareil dentaire mis en 2 fois moins de temps que prévu. Imperturbable du dentiste. Qui est cette enfant qui ouvre paisiblement la bouche pour se faire triturer ?
Tu as fait percer tes oreilles il y a quatre semaines. Je m’en souviendrai de ce samedi aprem mère fille qui s’est terminé sur ce perçage sur un Minicoupdetête. T’avais dit jamais de la laïfe ça fait trop mal. Et puis finalement le « tu veux y aller? » « Bah pourquoi pas? » s’est terminé en double perçage simultané (ça c’est top merci aux 2 bijoutières) au top de la synchronisation du perçage.  Sans quoi je suis pas sûre qu’il y ait 2 oreilles percées à ce jour.  Samedi dernier tu as troqué les prothèses contre de jolies cerises que tu ornes fièrement. Dans 20 jours tu pars pour ta première classe verte, tu hésites entre excitation et appréhension, j’oscille entre « tu vas t’éclater » et « on peut ptet planquer un portable dans ton doudou?? » (joke).

Je ne prends pas trop le temps de lire mais j’ai pris le temps de parcourir le nouveau bébé (comme il l’appelle) d’Olivier Barbin du blog Je suis Papa : « Devenir un Super Papa en 365 trucs et astuces » de Olivier Barbin – Editions Leduc. Ce papa blogueur propose dans ce livre qui se lit plutôt comme un guide des conseils pour s’occuper d’un enfant, de la naissance à ses 3 ans. et pour devenir un « super papa » en toute modestie, en tirant parti de ses forces et de ses faiblesses. Ce livre se lit très bien, peut se poser et  se reprendre à tout moment. Il se réparti en plusieurs chapitres : avant la naissance,  pendant l’accouchement, puis de 0 mois (papa de niveau 1) à 36 mois (papa de niveau 4).
Sur le ton de l’humour, Olivier aide les parents et futurs parents à dédramatiser la situation en distillant ses conseils avec une pointe de drôlerie, une poignée de bienveillance, et un soupçon de lâcher prise. Loin de lui l’idée du papa parfait, ce livre est une petite mine d’astuces, pour préparer l’arrivée de bébé et puis une fois son arrivée dans la famille, mais on y trouve aussi des idées d’activités et sorties avec votre enfant, des comptines, des recettes, des petites piqures de rappel pour ne pas s’oublier ni son couple, etc…
Quelques conseils que j’ai notés
: n’hésitez pas à sacrifier certaines tâches ménagères (mais ouuuuuuuuuuuiiii) , noter son numéro de portable sur l’étiquette du doudou (mais oui !!).
Bref, un livre à mettre entre les mains des (futurs) papas, mais aussi des mamans !! Psssiiit c’est bientôt la fête des pères nan??

Je ne m’étendrai pas non plus sur mes casseroles, je t’en ai déjà parlé par ici. Mais quand on m’a proposé de lire ce livre Seper Hero, j’ai lu le résumé et j’ai tout de suite eu envie d’en savoir plus sur l’aventure de cette jeune fille. Car la foudre lui est tombée dessus, et elle a décidé de combattre Rosy comme elle l’appelle. A sa manière. En l’affrontant à bras le corps. Car quand à 21 ans on t’annonce que tu es atteinte d’une sclérose en plaques (ou SEP, d’où « Seper » dans le titre), tu peux comprendre le chamboulement. Les faiblesses, ton corps qui fait des siennes, à l’improviste, sans crier gare, sournoisement. Elle a décidé de créer son propre traitement, sa thérapie en réalisant son rêve et voyager, son sac sur le dos et son seul corps pour compagnon de voyage. Elle a choisi de traverser trois pays : « La Nouvelle-Zélande sera mon terrain de jeux pour redécouvrir mon corps, mieux le ressentir pour mieux le défendre. En Birmanie, j’irai secouer mon esprit par la méditation pour aiguiser ma meilleure arme contre la SEP. La Mongolie sera l’étape-bilan à la rencontre de cette âme souvent délaissée alors qu’elle porte notre mémoire. Dans quel but ? Retrouver mon équilibre que la SEP tente de rompre. » J’ai dévoré son livre. J’ai accompagné Marine dans sa traversée. Elle nous adresse une belle leçon de force et de courage. Et pas seulement aux personnes ayant une maladie. Mais elle nous rappelle à tous de croire en nos rêves et de les vivre. On n’a qu’une vie. Nous ne sommes que de passage, alors autant en profiter. Ça résonne en moi, particulièrement en ce moment.. (statut mystère)

Bonus : par ici tu pourras lire les 40 premières pages de son livre, j’espère que ça te donnera envie de te le procurer !

Je ne prends pas trop le temps de te raconter nos sorties et promenades, bien que je te partage pas mal de nos activités et sorties de type découverte de la région sur mon compte Instagram. Mais si tu me suis depuis quelques temps tu sauras que je me sens plutôt super bien dans ma région, d’autant plus à Montpellier. Et que je ne me vois pas habiter ailleurs qu’ici. Pour le moment en tout cas. A ce sujet je vous partage un nouveau site Bien dans ma ville qui comme son nom le sous-entend un peu, permet de noter sa ville (ou une autre ville hein) sur différents critères, à savoir : 1 : sécurité, 2 : culture / enseignement, 3 : sport / loisir / animation, 4 : environnement, 5 : vie pratique (Commerce / Santé / Transports). La moyenne de la note que j’ai attribuée à Montpellier s’élève à 4,6/5. Si l’envie te prends de donner un avis sur Montpellier: c’est totalement gratuit, anonyme, rapide et sans inscription. Tu trouveras un classement des villes pour le coup par ordre décroissant de « notes » où il fait bon vivre. C’est sympa de voir ce que ressort de ce classement je trouve.

selky ne te parlera pas de ça S17E05 1

Photomontage merveilleux

Et pour terminer, et je ne m’étendrai pas sur cette photo, mais je l’aime d’amour. Elle résume bien leur relation.
Là l’un pour l’autre.
Un soutien pour avancer.
Une épaule sur qui s’appuyer.
Des bras sur lesquels compter.
De l’aide quand ça va pas trop.
On se tient fort serré comme on s’aime.

Selky

Article écrit en collaboration avec les marques mentionnées

One Response to “Selky ne te parlera pas de ça… S17E05”

  1. Chris 34 15 juin 2017 at 11:06 #

    trop mimis tes loulous qui se portent !!

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :