Selky is back – S21E02

Le temps file file comme l’éclair. Beaucoup trop de mois se sont écoulés depuis la publication de mon dernier article. Pinaise 10 mois, isn’t it possible ? Mais je suis de retour. Selky is back. Est-ce le temps qui m’a manqué ? ou l’envie? Un peu des deux sans doute, il faut dire que nous vivons une période covidesque bien particulière. Nos quotidiens sont bouleversés, nos activités aussi, couvre-feu par ci, attestation par là (je vous fait pas un dessin…) : il faut réinventer nos journées et j’avoue que le plaisir de bloguer n’était pas au rendez-vous.
N’ayant pas envie de me forcer à écrire pour rien, mon absence ici et sur les autres réseaux de la sociabilité s’est faite remarquer (ou pas). Quoi qu’il en soit, me revoilà. Qu’as tu manqué de primordial durant mon absence interminable ?

Selky is back – with les ptisQ

Selky is back 2

Honte à moi je n’ai pas rédigé d’article pour festoyer les anniversaires des ptisQ comme j’ai pu le faire auparavant. Il ont eu respectivement 9 et 12 ans, CM1 et 5ème.. Encore un coup de cette ce fucking faille temporelle…  Que dire à propos d’eux, sans trop en dévoiler. Pudique is the new me. Ils vivent la période du mieux qu’ils peuvent. Ce n’est pas tous les jours évident ni rose, comme pour tous les enfants ! Déjà que pour nous c’est plus que relou, pauvres enfants et adolescents sont bien pénalisés. Le sport reprend puis s’arrête, puis re-reprend puis re-re s’arrête. Je pense que c’est là le plus compliqué pour eux, sans compter les soirées pyjama et les copains à la maison qui manquent, of course..

À noter aussi la quatrième entorse de Tinyni en novembre, 4 en un an youpiiiii. Pas de bol pour lui, il a hérité de mon hyperlaxité… Sa cheville a bien morflé et le pauvre en a marre d’enchaîner les séances de kiné…  Mais il n’a pas le choix, sa cheville et ses mollets doivent être en béton. Le dernier kiné en date est validé par l’enfant (enfin !!!!!) qui y va encore deux fois par semaine. Ouf j’ai envie de te dire, un poids en moins que de devoir le trainer pour se soigner ! Il a pu recommencer le sport. Pile quand les nouvelles directives ferment les gymnases. Damned. Thanks le tennis salvateur avec papa les week-ends… Sinon on le perdait je crois.

Selky is back – with rio

Selky is back (3)

Honte à moi bis, pas d’article non plus pour vous annoncer l’arrivée de Rio dans notre famille… et pourtant quel joli événement de l’année 2020. Maybe the best. Si vous saviez combien d’amour et de joie il nous a apporté et nous apporte au quotidien depuis 7 mois maintenant. Même DD qui était plutôt réfractaire de type refus de l’adoption d’un animal poilu supplémentaire de type chien, il est tombé sous son charme. Et ce n’est pas le dernier à lui faire des calinouxxx. C’est que cet animal est adooooorable. Pas de bêtise, il est propre, sage, câlin et mignon. Ses deux failles ? Il aime un peu trop le gazon de DD et le rappel est un poil compliquada…

Saviez-vous que grâce à Rio, j’ai désormais une activité physique intense de type marche quotidienne de 1h environ ? C’est peut-être pas grand-chose pour toi, mais c’est déjà pas mal (beaucoup) pour mon corps en mousse. Je ne te parle pas des rencontres de type sociabilité extrême au quotidien. Et oui avoir un chien t’oblige à parler aux gens et rencontrer plein de jolies personnes (ou pas) et de gentils chiens (ou pas). Bref Rio fait partie des meubles, « un peu » comme un nouvel enfant, en plus poilu, et moins humain quoi. Enfin tu me comprends. Un peu comme un bébé qui n’a pas la parole, je m’inquiétasse qu’il ne souffre sans que je le sachiasse. Un peu comme pour les ptisQ, je m’inquiétasse quand il voumi… un peu comme pour les ptisQ, je lui ai concocté une petite armoire à pharmacie de type je commande des médicaments en ligne, comme sur ce site par exemple, au cas où. Au cas où j’ai dit… Hypocondrie un jour, hypocondrie toujours ? Oh je m’améliore hein…

Et je me suis prise de passion pour le « toilettage », enfin le sien hein. Je suis là aussi bien équipée pour brosser et épiler l’animal (bien) poilu. Oui car un cocker s’épile et ne se tond pas (sinon bonjour le poil frisé pas joli). Trimmer, pierre ponce, doigtier, ciseau cranteur et peigne à épiler n’ont plus de secret pour moi. Je m’éclate si tu savais ! Enfin je dois encore m’améliorer et prendre le temps de lui faire un VRAI toilettage, mais j’ai confiance en moi : I can do it !

Selky reviendra

Selky is back 2
Tu m’as vu refaire une apparition en décembre sur Instagram et Facebook poursuivre les tribulations de l’elfe maléfique Elfy.  Et plus rien depuis début janvier…  pourtant un événement majeur a eu lieu : mes 8 ans d’arrêt du tabac. Déjà 8 ans bourdel. What a fierté ultime.

Bon, je te laisse, et promis je reviens pas dans 10 mois.

Article écrit en collaboration avec Maya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.