Selky est si fière de ses enfants

En tant que bonne maman que je suis, j’éprouve une fierté sans limite pour mes enfants.

Comme la plupart des parents normalement constitués, je me suis extasiée à chaque nouveau grand évènement de leur vie de bébé, à chaque « première fois ».
Le premier : sourire, areuhhh, babillage, tentative de roulé-boulé, retournement ventre-dos ou l’inverse, tenage en position assise sans se vautrer chuter la tête dans les coussins, rampage en mode commando, 4 pattes, je tiens debout, j’essaye de tenir ma cuillère, les premiers pas…
Après ces fameux premiers pas, ne trouvez vous pas que le rythme d' »extasiement » diminue nettement ? Pour maintenant saluer les progrès linguistiques : les premiers « papa, maman, gateauuuu, papiiiii, ouaf ouaf… » puis les premières phrases…

Moi, je suis fière de mes enfants à longueur de journée.
Et je le leur dit régulièrement.

Je suis fière d’eux et mon cœur se remplit d’amour :

  • quand je les vois jouer tous les deux gentiment, que Minimi explique la vie à son pti frère, le réconforte quand il est triste, lui amène son doudou quand il se cogne. Ou quand ils se précipitent tous les deux pour monter le son de la radio et se trémoussent en gloussant pendant 10 minutes… je suis si fière de leur complicité ! #pourvuqueçadure

  •  quand mes deux ptis monstres qui savent tant se liguer pour me faire tourner en bourrique, se font des gros câlins. J’adore les voir dans les bras l’un de l’autre quand ils sont dans le pâté au réveil, ou quand je les retrouve blottis sur le canapé devant un dessin animé, ou tout simplement « un câlin comme ça pour rien ».

 

130513 seky est si fiere de ses enfants

 

  • quand je réalise la chance que nous avons d’avoir deux si beaux enfants, sages et gentils, en bonne santé et qui s’aiment et nous aiment.

  • quand Minimi (qui est un peu angoissée de la vie aussi) prend sur elle, fait des efforts monumentaux pour aller à un stage de piscine tous les jours pendant les vacances. Elle n’a pas pleuré, a été avec des enfants et des encadrants quelle ne connaissait pas. Et quand à midi on me dit qu’elle est l’une des plus petites, mais qu’elle a beaucoup de courage, qu’elle y va sans pleurer et qu’elleprogresse : ouahh!

  • Quand Minimi est partie comme ça d’un coup d’un seul sur son pti vélo SANS les roulettes, en 5 minutes et 2 chutes-je-remonte-direct-je-peux-le-faire !!
  • Quand Minimi me ramène un dessin, un caillou gardé précautionneusement dans sa poche toute la journée à l’école (un trésor), un nouveau bibelot bricolé avec amour, son cahier de travail qu’elle ramène pour les vacances rempli de bonhommes qui sourient (encore plus quand il a une couronne de championne sur la tête !!! ), je suis si fière de ce qu’elle fait !

  •  Quand c’est le jour de la chorale de l’école, je suis la plus fière des mamans : je fais même ma groupie avec APN et camescope, et m’incruste au premier rang par terre !! Elle s’applique, chante, fais fi du trac et de tous ces gens qui la regardent. Elle nous cherche du regard un peu inquiète, puis nous voit, nous sourit, son visage s’illumine et c’est parti !! Je suis à fond derrière elle, mon coeur bat vite et chante !!
  •  Quand Tynini se montre le plus docile des bébés, range ses chaussons sans que je le lui demande, m’amène mon manteau, mon bonnet pour que je me prépare, vient me faire un câlin et un tendre bisou quand je me cogne ou taille le doigt (cf. Fille de Pierre Richard) : je suis tellement fière du gentil pti bonhomme qu’il est!! Il est tellement mignon et câlin !
  • Quand Tinyni essaye de dire des nouveaux mots : il s’applique, réfléchit en tordant sa bouche au son qu’il va produire, se concentre et d’un coup il sort « Buuuuussssss » !!! Et là, quelle fierté, quel progrès il a réalisé!!! On ne s’imagine pas l’effort que ça demande à un tibout.

  •  Quand je vois l’amour que ces deux ptis nains portent à leur papa, la façon dont ils lui courent dans les bras quand il rentre du travail, les câlins d’amour qu’ils lui font, la façon dont ils le réclament, ils ne pourraient pas rêver d’un meilleur papounet !
  • Quand de la même manière je vois l’amour qu’ils portent à leurs grand-parents, tontons et tatas, mais aussi à nos amis : ils leur font des câlins, des bizoux… je me dis que nous avons de la chance d’avoir des enfants si cool !

  •  Quand réciproquement je vois tout l’amour et l’attention que DD porte à nos enfants, comment il s’occupe d’eux, joue avec eux, consacre tout son temps à la maison pour eux : je suis fière d’avoir un DD comme ça. Le meilleur papa du monde, oui c’est lui, je l’ai toujours dit et le dirai toujours, il est presque parfait !

N’imaginez pas quand même que mes nains sont des saints non plus, ils ont aussi leur sale caractère et nous en font voir de temps en temps. Ils savent se disputer, faire des caprices et sont par moments un peu fiants ! Mais ils sont relativement « faciles à vivre », ils dorment bien #merciiiiiiiiiii, ne sont pas des monstres sur pattes #merciiiiiiiiiii2 : ce sont juste des enfants en pleine forme et pleins de vie #pourvuqueçadure2!!

Mes amours je suis SIIIII fière de vous !!!

J’espère l’être toute ma vie comme je le suis aujourd’hui !!!

NB : Quand je dis « je », « je suis fière » et « je » la plupart du temps, je parle au nom de mon DD aussi.
Mon DD qui aime tant ses enfants jusqu’à la lune aussi!!

3 réflexions sur “Selky est si fière de ses enfants

  1. eve dit :

    Oui tu peux en être fière (et DD aussi) et eux aussi d’avoir une maman et un DD autant attentionnés et à leur écoute.
    Dans la vie le bonheur se conjugue à 2 puis 3 puis 4 ,…et il se cultive tout au long de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *