Selky balaye mars… S16E03

Décidément ce début d’année a tendance à mettre mes nerfs à rude épreuve.
Le mois de mars n’a pas été de tout répit repos.
J’en viens presque à me demander si une semaine de retraite en yourte au fin fond de ma Lozère natale ne me ferait pas du bien ressourcal. Les enfants sont fatigués. Encore. Déjà. Je sais plus. (tiens va lire le chat). Ça semble constant. Avec prédominance en fin de semaine. Dès mercredi quoi. Avec ce décalage horaire qui n’arrange rien. Avec ces microbes qui se sont encore invités le week-end dernier. Avec ces combats de ci de là.

Mars c’était tout ça …


image

Beaucoup de noir et blanc dans les photos de cet article. Comme pour atténuer ces pseudos couleurs du moment. Pourtant on a eu du confetti par milliers ce joli après-midi carnavalesque de mars. Un jeudi à 14h. Je reconnais que l’horaire n’est pas très adapté pour le parent travailleur mais pas mal avaient fait l’effort de venir. Je ne manquerai pour rien ces instants. Et je suis contente que DD partage ce point de vue et se débrouille pour venir à chaque fois.

image

De même que je profite de pouvoir assister à leur cours de karatékid. Dans quelque temps tout bientôt, ils me ficheront dehors ou m’obligeront à rester dans la voiture. Et je serai rendue à me planquer derrière un coin de vitre pour les voir s’amuser… Bon c’est pas dit qu’ils atteignent la ceinture noire, l’enthousiasme est entrain de retomber tel un soufflé. Et/ou ils sont fatigués. Mais ils vont terminer l’année et puis advienne que sportera à la rentrée prochaine.

image

Pour te dire si je suis stressée et contrariée j’en suis même venue à la méditation de pleine conscience.
Je t’en parlais il y a peu et figure toi que ça me fait du bien. Ça m’apaise le ciboulot. Ça m’évite le cogitage pré endormissement. Je me surprends à me concentrer sur ma respiration à certains moments de la journée. J’ai pas encore réussi à le mettre en pratique pour les moments de stress. Je pense qu’il faut davantage s’exercer pour arriver à contrôler ses émotions au moment M.

image

Les Cloches n’ont pas été avares comme tu peux le constater. J’en arrive à ne plus acheter de chocolat à planquer depuis 3 ans. Car avec les (au minimum) 3 rounds de quête de l’œuf chez les papis mamies (tonton, taties, toussa…), la récolte est plus qu’abondante. On peut tenir jusqu’à Noël je pense.  Excepté pour les Chokobons trop peu nombreux. Jamais trop de Chokobons.On voit beaucoup trop de codes-barres sur cette photo j’en suis consciente.

image
Mon ptiQ, m
on bébé, mon Tinyni, mon soleil, mon rayon de soleil, mon sourire, ma force, ma vie. Tu nous montres depuis fin Mars : (une semaine déjà) quel champion courageux tu es. Non ce n’est pas facile, oui c’est dur, presque injuste. Mais tu es un warrior. Et nous t’accompagnons du mieux possible. Même ta sœur. Y’a du câlin serré fort en ce moment. Des larmes. Des câlins nocturnes. Des cauchemars. Des rassurages. Des bravos. De la fierté. Des fraises Tagada.

Selky rewinde Mars 7

Hier soir y’avait le pestacle de danse de Minimi à l’école.
Une in
tervenante est venue à raison de 10 séances pour un projet de danse contemporaine. Nous nous attendions à « autre chose ». C’était…. contemporainement conceptuel… A la limite de l’hypnose par moment. De la marche déroulée. Du cherchage de regard chez le partenaire croisé. Des poses farfelues en prenant appui contre un mur. Des poses saugrenues avec le partenaire le plus proche dans son cercle de confiance de proximité. En vrai c’était chouette et ils étaient tous hyper concentrés et à l’écoute. De leur corps dans l’espace et de la dame à la voix « ayez confiaaaaaaaaaaaance ». Je languis le pestacle de Tinyni (oui oui lui aussi s’entraîne avec la dame)(Non je n’ai pas gloussé)(ça serait mal me connaître).

image

Nous avons découvert 3 applications des Barbapapa trop festives, développées par Thomas Taylor (à l’origine de la création du studio AppsGo) pour mettre au goût du jour les célèbres personnages créés par ses parents. J’ai installé sur la tablette :

  • « Barbapapa et les instruments de musique » (gratuite)  : application très ludique : toutes les images sont interactives, on y découvre les instruments de musique : les familles, leurs formes, les sons … et on peut même créer son propre morceau qui sera joué par la famille des Barbapapa ! Cacophonie Succès assurée ! Mention spéciale pour les nombreux coloriages, autocollants, et autres jeux des différences ou mémory. Tinyni est fan et sa sœur lui lit l’histoire.
  • « Barbapapa et les premiers mots d’anglais » (4,90€) : Minimi s’y intéresse davantage car étant en CE1 elle sait lire et commence à speaker english (a little hein). Elle aime bien l’histoire qui consacre chaque page à une lettre de l’alphabet. Pour chaque lettre, on trouve plusieurs mots commençant par celle-ci. Les mots sont illustrés et l’on peut entendre leur prononciation en cliquant dessus.
  • « Barbapapa et l’informatique »(4,90€) : Minimi a parcouru l’histoire avec attention, elle nous explique comment internet arrive dans notre ordinateur. Puis tous les enfants Barbabapapas se plongent dans ce nouveau monde numérique (création  et musique assistée par ordinateur, jeux vidéo, tablette, internet). Ils deviennent tous « accros » au grand damne de Barbapapa qui veut festoyer l’anniversaire de Barbamama !! Et le jeu est aussi hyper ludique et sonore : Tinyni l’adore !
    Thanks Comandkids pour la jolie découverte !

Et vous c’était bien ce mois de Mars?
Selky

Facebook Comments

2 réflexions sur “Selky balaye mars… S16E03

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.