Selky a une Minicollégienne

Début Mars, 6 mois se sont écoulés depuis la rentrée en sixième de ma Minicollégienne. Il est temps de faire un état des lieux de la chose… Car ne nous leurrons pas, le passage au collège est un véritable cap mesdames et mesdames.

Le portable de la Minicollégienne

Ma Minipréado a hérité de mon ancien téléphone avec autonomie moyenne mais qui remplit son job, aka l’enfant peut avoir ses applications et jeux et est joignable : minimum syndical. SI tu me suis sur les réseaux de la sociabilité, tu sais que je n’affiche pas le visage de ma progéniture. Qui est donc sensibilisée à cela et aux méfaits de l’exposition de l’enfant sur internet. Interdiction donc de s’afficher sur Tik Tok en faisant de la choré chelou. Et « Dieu merci » comme on dit, elle n’a jamais eu l’intention de se créer un compte Instagram, et encore moins de faire des poses chelous-avec-doigt-sous-le-menton-salut-cest-moi-je-me-la-pète….
De plus nous avons installé une application Family Link, permettant de planifier des plages horaires d’utilisation, limiter l’utilisation de telle ou telle appli, bloquer le tel en cas de rébellion de l’enfant, etc… Bref, pour le moment Minimi a une utilisation modérée de son tel je dirai, elle papote avec ses copines sur Whatsapp, un peu de Snapchat, elle écoute sa musique, joue à quelques jeux, et c’est très bien ainsi. #pourvuqueçadure

Le sac à dos de la Minicollégienne

Déjà il faut savoir que je suis dotée d’un Miniformat de préado de type fluette pas très grande ni épaisse. Qui dit collège dit adieu au sac à roulettes, et dit welcome Eastpak. Bah oui, la roulette c’est pas stylé !! Je comprends hein, ils ont TOUS ses sac à dos, et l’Eastpak ne me pose pas de problème car j’ai gardé le mien hyper longtemps, c’est costaud et « simple ». Le problème ? Le poids du bestiau une fois chargé du contenu de la journée. On le pèse de temps en temps. Le record date de la semaine dernière au retour des vacances : 10,45 kilos ! Quand elle part avec ce poids sur le dos, on dirait une tortue qui se traîne sa carapace…
Heureusement qu’ils ont un casier à disposition et qu’elle est au top de la gestion des cahiers et livres au quotidien. Le matin elle dépose les cours de milieu de matinée et après-midi, et elle switche comme ça au fur et à mesure de la journée. Ça lui permet de pas se trimballer les 10 kilos all day long. D’autant plus que son bâtiment compte 3 étages !!!

Les cours de la Minicollégienne

Minimi appréhendait un peu l’enchaînement des cours et aussi d’avoir plusieurs professeurs. C’est sûr que ça change de la maîtresse unique avec qui un rapport particulier se crée. Mais 6 mois plus tard je peux rassurer les Mamounettes dont les enfants vont passer en 6ème, elle s’est très bien adaptée à tout cela : changements de salles, de profs, préparation du sac la veille au soir…
Concernant les devoirs c’est plus de la rigolade, elle en a davantage, notamment du jour au lendemain, et aussi pas mal d’évaluations surprises et prévues. Il faut une certaine rigueur dans les révisions. L’avantage de Pronote c’est que nous sommes informés des devoirs, donc c’est parfait pour suivre toussa. Pas de soucis de ce côté là, nous avons de la chance que Minimi soit consciencieuse. #pourvuqueçadure
Concernant les matières, pas trop de changement mis à part les nouvelles matières : Technologie, Musique, Art plastique et l’Anglais de type on passe la seconde (on va dire qu’en élémentaire c’était une « ébauche »). Et là, tout comme en maths je dirai, il faut suivre le rythme ! Ça va que DD et moi sommes plutôt disponibles pour l’accompagner dans les devoirs et apprentissages ; je lui ai notamment appris à faire des fiches « efficaces »… Mais je ne suis pas bilingue (et ne parlons pas de l’espagnol qu’elle va commencer l’an prochain)(j’ai fait allemand moaaa)(quelle merveilleuse idée je ne peux pas aligner deux mots) et n’hésiterai pas à faire appel à un ami de type cours en ligne comme ceux proposés par l’application Babbel pour rendre l’apprentissage de l’anglais facile et adapté à son niveau. Mon rêve ? Une jeune fille au pair étrangère, ça doit être top non ?

Le langage de la Minicollegienne

Tout le monde m’avait prévenu : « méfie toi, le passage au collège ‘est un véritable cap ». « Tu verras le changement ». « Passage de l’enfant à l’ado », toussa toussa… Pour le moment, pas de clivage violent.
Côté vestimentaire, on a fait quelques achats comme une paire de Puma, quelques sweats « stylés », j’ai fait une croix sur les bottines car le mollet apparent fait légion, mais elle ne réclame vraiment rien je n’ai pas à me plaindre. #pourvuqueçadure
Côté comportement d’ado, je suis parfois « trop nulle« , souvent « je saoule, je comprends rien« , j’ai quelques fois la porte de la chambre fermée… Elle a un peu trop souvent à mon goût les yeux au ciel, ne veut plus qu’on la prenne en photo….Mais bon, c’était déjà le cas avant j’ai envie de te dire : Minimi a son petit caractère piquant…. On discute, toujours, toujours, encore, beaucoup. Je pense que c’est essentiel pour garder le lien. Mais le chemin de l’adolescence est encore looooonnngggg et sinueux, je sais qu’il sera rempli d’embûches et d’obstacles. #pourvuqueçadure
Côté langage je n’ai « thanks god » pas droit aux insupportables « genre« , « wesh » ou encore « frère » dans chaque phrase… (Anecdote de l’hallucination :  j’accompagnais Tinyni à McDo la semaine dernière avant son rdv orthophoniste, nous étions à côté de lycéennes. Pas une phrase sans des « Frère, je te jure que j’ai vu ça », « Frère, t’as fait des devoirs ?? » Entre filles !! Non mais que se passe-t-il ? Qu’avons nous fait pour en arriver là !!??!! ). #pourvuqueçadure
Côté musique…. Là nous avons eu quelques nouveautés….  Eva Queen a fait apparition dans nos vie… Ainsi que Naza, Gradur, Gambi, et autre Maître Gimms. Ce genre de chansons dont tu ne comprends pas la moitié des phrases…. Mais vive les écouteurs et papa chanteur qui rétablit le niveau du culture musical !!

Globalement le bilan de ce passage en sixième est plutôt super positif. Pas de tempête à signaler pour le moment. Un changement en douceur….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.