Selky a pris l’avion…

Voilà ça y’est je l’ai fait.
I did it (yes I did it comme dirait l’autre).
J’ai pris l’avion…
Et glaçage sur le cupcake je l’ai repris pour reviendre. (ben oui rien n’était gagné).
Je te raconte ?

Si tu suis un peu mes pérégrinations bloguesques, ou sur facedebook, tu n’es pas sans savoir que j’avais un avion à prendre.
Un avion vers une destination romantique à souhait pour une parenthèse avec mon homme, histoire de festoyer nos dizans d’amûûuuuuuuuur. Je languissais autant que je « redoutais » le voyage (le vol hein, il eut été présomptueusement pathétique d’appréhender 3 jours de Venise). Si tu veux savoir pourquoi :

150520 Selky_avion_venise (8)

Avant toute chose je tiens à signaler aux badauds que ce fut un vol médicalement assisté de type cachton pour m’apaiser l’intérieur. Sous ordonnance, donné par qui de droit ayant craché sur Hyppocrate et tout.
Les semaines précédant le dit vol, j’étais plutôt apaisée. Étrangement sereine.
Les jours précédant le dit vol, le boum boum dans mon petit cœur, la boule dans ma gorge et mes insomnies m’ont signalé que ma sérénité interne s’amenuisait à l’approche du jour J.
La veille j’allais plutôt pas trop mal, de même que la nuit.

150520 Selky_avion_venise (4)

Réveil matinal de type avant 6 heures, un mini voyage jusqu’à l’aéroport de Marseille m’a permis de terminer ma nuit. Arrivage sur site vers 8h. Découverte d’un hall d’aéroport (oui ça va hein c’était aussi mon baptême de hall) 2 heures avant le départ initialement prévu à 10h 30.
Passage sous le bip. Je me dévêts, imite mes voisins qui ont l’air sur d’eux en mettant leur accessoires dans les barquettes. Sauf que moi je sonne of course. Tatage par la dame… C’étaient mes bottes. Première étape validée.
Attente dans le deuxième hall post enregistrement de la valise. Petit déjeuner puis attente. Prise du cachton 1 heure avant décollage histoire de me zénifier. DD veut se mettre près de la vitre pour regarder les navions… Oh regarde les gros réacteurs !! Non merci.

150520 Selky_avion_venise (5)

Je commence à somnoler quand le panneau d’affichage annonce un retard d’une heure … je commence à m’endormir comme une m….  quand le panneau d’affichage annonce un retard de 2 heures.
Je me réveillasse, me traînasse en mode œillères comme les chevaux. Ou alors comme Rihanna quand elle sort de son hôtel pour aller à son taxi, tu vois ? Sunglasses et tête baissée genre je lorgne le sol. Bref j’étais pareil, je ne voulais pas voir mon environnement alentour. On va faire comme de si je montais dans un train hein. Bon il a fallu pendre un bus aussi car le navion il est loin là-bas. Tiens donc. Et puis quoi après un élévateur tant qu’on y est? Je regarde mes pieds et me lance dans un exercice de respiration pour me détendre.  Je fais fis des regards bizarres. Je les ai bien vus au travers de mes œillères. .. Rihanna, je suis Rihanna.

150520 Selky_avion_venise (7)

Après le bus … ben faut y aller ma vieille … Œillères max. Je me concentre sur mes pieds et zappe l’hôtesse de l’air qui salue son monde en haut de l’escalier. Nous prenons place sur nos sièges. L’avion est plein. Sauf le siège à côté de moi…. C’est un complot, c’est obligé. Je me ceinturasse. DD est côté hublot, je ne me sens pas psychologiquement apte à contempler le nuage. Je respire fort. Un peu comme le petit chien pré accouchement. La dame de l’autre côté du passage me lance des regards suspects… Elle doit participer au complot du siège vide. J’évite de regarder la gestuelle de sauvetage je les connais par cœur, le gilet, tu tires, le truc qui te tombe sur la tête tu respires. De toute façon si blème il y a t’as pas le temps de faire ça. Et de tout façon il parle en italien je comprends rien. Le moteur démarre. Je tente de camoufler mon oreillette (ouai j’ai triché je sais) sous ma tignasse et je mets Sia. Je chante dans ma tête et écrase la main de DD. Je ferme les yeux on roule.

150520 Selky_avion_venise (2)

Ça vibre ça avance ça fait du bruit…. je vais bien tout va bien. Accélération avec plaquage du ventre dans le siège. .. Oh pinaise on décolle. Je me surprends à faire des petits bruits comme dans Space Mountain « Huuuuuuu » . J’essaye de pas hurler pour pas me ridiculiser. Une voisine de par derrière doit aussi faire son baptême de l’air.  Elle me bat à plate couture : elle crie. Mon honneur est sauf.
On monte là ça y est ? Oh pinaise pourquoi j’ai regardé par la lucarne là j’ai vu du vide. Et de l’aile d’avion. Qui tremble. Respire Caro.  Respire.  Mais pinaise pourquoi ça bouge ce truc. Quand même. C’est gros. Aérodynamique. Ça a du être étudié de longues années nonobstant, et pour voler droit non ? C’est normal que ça bouge DD ? C’est quoi ces bruits là ? Non mais ça grince y’a un problème non ? Il doit être rouillé… pinaise il est pas allé à la révision..

150520 Selky_avion_venise (1)

Et là c’est « le drame ». J’entends le micro qui grésille et qui s’allume. Et le M.Micro de parler en italien donc rapide et fort. Et moi de paniquer. Ça y est : y’a un problème. Pinaise il dit de pas paniquer qu’on va se cracher dans la mer… DD qu’est ce qu’il raconte..?? Tu crois qu’il aurait traduit en français après? Que nennî. Que de l’anglais approximatif mal articulé.
DD aura compris qu’il s’excuse pour les turbulences.  Ouai c’est ça on les avait remarqué les nuages de la sombritude. T’aurais pas pu les éviter ? T’y voyais au moins à travers ? Si tu regardais la route au lieu de parler … hein? Moi si j’étais toi je me concentrerai pour trouver le chemin à travers la brume….
Le drame du micro passé, le voyage s’est terminé plutôt vite, j’ai alterné respiration pour me détendre et papotage avec DD qui préférait la compagnie du paysage à la mienne je l’ai bien remarqué. Quand au pilote, une confiance mitigée s’étant instaurée entre nous, j’ai bien surveillé si je le voyais débarquer, mais je ne l’ai pas surpris à aller aux toilettes – grand bien lui fasse. .. L’atterrissage fut une formalité. Ou presque… Pour la douceur on repassera …

150520 Selky_avion_venise (3)
Pour le séjour à Venise je vous laisse admirer les photos. Ça ne se raconte pas un petit voyage comme ça . Ça doit se vivre ! Perfecto. Pizza, pasta, aqua alta. Visito, ponto, Burano, Murano. Balado romantiquo à gogo…

Le retour avionesque fut beaucoup plus clément. Le personnel étant français je les comprenais : one point pour le non paniquage quand j’entendais le micro. Les stewards et hôtesses étaient aussi très avenants et festifs. J’avais une voisine mamie, ils avaient enfin compris que je n’étais pas une passagère pitoyable indigne de tout voisinage.
La mini anecdote du départ : nous avons du changer de sièges avec la rangée de derrière composée de trois jeunes adulescents, décrétés trop jeunes pour être à côté de la sortie de secours. Doudou fut donc sélectionné « désigné volontaire t’as pas le choix de toute façon » pour ouvrir la porte en cas soucis. Petite explication de la procédure par Mme l’hôtesse : tu vérifies que rien n’empêche l’ouverture, tu pousses, tu soulèves et tu t’échappes. T’inquiète poulette s’il s’agit de s’échapper en premier je serai au taquet. Mais ça va aller hein ?
Oui ça va aller.
Oui ça a été …

150520 Selky_avion_venise (11)

Bilan.
Le trajet : durée et destination étaient parfaits pour une première. Je suis contente de moi j’ai pas fait honte à DD qui avait prévu de m’abandonner lâchement dans une gondole à Venise en cas de scandale à l’aller. J’ai pris sur moi. Y’a quelques années je suis pas certaine que ça aurait été le cas.
J’ai quand même des réclamations à faire concernant la stabilité de l’appareil, la non résistance face aux turbulences de cet engin de plusieurs tonnes, les atterrissages moyennement amortis.  Si un ingénieur aérospatial est dans le coin…
Quand aux vibrations et autres bruits ambiants il serait bon qu’un ingénieur qualité ou autre spécialiste de la sonorisation dans les lieux publics intervienne pour le confort du passager.
Merci.
Amanda si tu me lis : je sais que vous nous attendez à la Martinique. Je pense être plus ou moins techniquement capable de le faire. Psychologiquement et en famille un peu moins… Le crash aérien fait tjs partie de mes terreurs nocturnes…Mais ne jamais dire jamais toussa…

En tout cas chui pas peu fière : I did it.

Selky

20 réflexions sur “Selky a pris l’avion…

    • Sabrina dit :

      BRAVO ! BRAVISSIMO ! Nous sommes fiers de toi! Qu’est ce que j’ai rigolé en te lisant. Je crois que je vais imprimer ton article, le garder jalousement sur moi quand je m’envolerai pour Madrid cet été. Ton article et un petit cacheton ça sera parfait.

      • Selky dit :

        Ahh merci ! si tu as rigolé c’est pas mal. En fit si j’y repense bien, j’en étais moi aussi arriver à rigoler nerveusement…
        Madrid ça doit pas très long non plus si ?
        Écoute : un petit cachton, la posture de Rihanna, les oeillères, et ça va aller.
        Je serai ton coach si tu veux jusqu’au jour J !!
        Bizoux

  1. Florence BatMax dit :

    Mon baptème de l’air eu lieu vers 13 ans destination l’Angletter (c’était un voyage scolaire).
    Nous avons tous crié au décollage (l’avion était rempli d’ados pour la plupart novice).
    A 20 ans je suis partie en Corse avec deux copines.
    J’étais cool et sereine.
    On a fait un arrêt à Montpellier (coucou 😀 ) puis nous sommes reparties vers Bastia dans un petit coucou de 50 places. Et là, ce fut le drame.
    Arrivé aux abords de l’ile, un trou d’air. L’avion est tombé, pouf. (Puis s’est stabilisé 😉 )L’hôtesse de l’air qui s’était attachée derrière moi a étouffé un cri. J’ai totalement paniquée.
    En fait, il parait que c’est fréquent aux abords de Bastia.
    En tout cas, depuis, j’ai peur …

    • Selky dit :

      « L’avion est tombé » ?? Mais vraiment vous avez senti une chute !! Le stress, j’aurais été morte de trouille.
      Je crois que les mouvements se font plus ressentir sur les petits navions, donc 50 places oui y’a moins d’aérodynamisme qu’un Paris-NY je pense…Mais quand même..
      En plus l’hôtesse qui crie derrière toi : tout pour te rassurer…
      Tu l’as repris depuis?

        • Selky dit :

          Oh pinaise. Je t’avoue que si pour mon premier vol il m’était arrivé ce genre d’incident je suis pas sûre que j’y remettrai un orteil.
          Là je dis pas un non définitif. Je peux surmonter, enfin je pense. Mais j’ai une amie en Martinique qui « nous attend ». Et c’est quand même super tentant ! Mais c’est quand même 8 heures… (8 heures quoi !!).
          A suivre donc.

  2. Crevette d'ODouce dit :

    Wow. Respect.
    J’ai une peur affreuse de prendre l’avion.
    La seule fois a été pour aller aux Baléares à 18 ans. Je ne m’en rappelle plus trop, ça a été il me semble.
    Mais j’ai peur.
    Je devrai sans doute le reprendre un jour pour aller en Chine mais là c’est une autre histoire… j’ai peur et c’est long… très long…
    J’espère que vous en avez profité un max de ce joli séjour !

    • Selky dit :

      Punaise pour aller en CHine ça doit être pas loin de 12 heures non ! Le séjour doit en valoir la peine mais bon… Pourquoi tu « devras » y aller? Enfin si c’est pas indiscret.
      Moi je pense pouvoir refaire des petits trajets, genre l’Europe quoi, Amsterdam, Irlande… AU delà de 2 heures je suis pas sûre du tout de gérer.
      Sinon oui on a bien profité, vraiment. C’était pas hyper long mais c’était une chouette parenthèse. Et puis Venise est vraiment beau à voir, c’est certes touristique mais en prenant la peine de se perdre dans les ruelles, le charme opère. Et puis c’est pas surfait, c’est vraiment chouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *