Selky a lu « Lucie et le Dragon Nuage »

Selky et les ptisQ vont te faire découvrir un bien joli livre : « Lucie et le Dragon Nuage »…

quand selky rencontre alice

J’ai rencontré Alice – Alice Caroll in Wonderland plus précisément – qui habite à Montpellier autour d’un café. Alice est maîtresse et c’est une bien jolie personne comme je suis contente de rencontrer grâce à Selky. Alice est illustratrice et réalise de magnifiques aquarelles dont je suis en amour total. Je te laisse admirer son travail. La précision, les détails, les couleurs, les traits, son univers… Je suis sous le charme (et aurais rêvé avoir son talent)(ne pas vivre avec des regrets) … Les thèmes abordés invitent au voyage, à l’imagination, à l’aventure, au rêve et à l’amour. C’est tendre, précis, précieux, coloré, habité et enjoué. Tu peux retrouver son univers onirique et merveilleux sur son site internet : elle propose aquarelles, mais aussi carnets, agendas, cartes de vœux, mugs et autres faire parts personnalisés…

SELKY découvre Lucie et le dragon nuage

« Lucie et le Dragon nuage » c’est le bébé livre né de la rencontre entre Magalie et Alice. D’un côté Magalie l’auteure avec ses jolis mots et une toute aussi jolie et tendre histoire en tête, de l’autre Alice avec ses illustrations colorées et fantastiques donc. Une amie en commun et la rencontre a sonné comme une évidence. Leurs deux univers ont matché à merveille pour donner naissance à ce joli album de jeunesse, paru juste avant Noël. Auto édité et local de type imprimé dans ma ville à moi (et non ça ne s’invente pas, c’est à Lattes qu’il a été imprimé) : je ne peux qu’encourager leur projet.

Ce que Selky en pense

En toute objectivité, cet album est un petit bijou. Les illustrations sont magnifiques déjà, l’univers d’Alice est d’une richesse absolue. Je peux m’attarder plusieurs minutes sur les pages pour y scruter les détails, les expressions de Lucie et des dragons. La double page sur la forêt « vice versa » est renversante et bluffante, les paysages sont merveilleux : une réelle invitation au voyage et à l’imagination. Un bonheur à regarder donc et qui colle parfaitement avec l’histoire de Magalie. Une lecture à plusieurs niveaux qui contentera petits et grands. Sans tout spoiler, ça parle d’enfance, de rêves, de patience, d’amour, de bienveillance, d’imagination, de voyage, de poésie du cœur, d’espoir, de liberté. Les enfants y verront Lucie partant en voyage dans un pays imaginaire à dos de dragon. Les grands y décèleront un message plus profond of course :  cultivons l’innocence de nos ptisQ que diable. Vive les après-midi à scruter le nuage qui prend différentes formes et partons à l’aventure. Laissons les rêver, créer, imaginer.
Ces mots résonnent en moi of course. J’essaie de cultiver ça au max avec mes enfants (parenthèse écran/tablette : ils ne la réclament pas ou très peu – thanks me – et doivent y jouer 30 minutes par semaine quand Vénus est aligné avec Mars. Bien sûr elle est salvatrice dans les salles d’attente ou repas interminables, mais au quotidien ils n’en ont pas besoin et c’est tant mieux. Quelques dessins animés choisis sont autorisés après l’école  – et les devoirs –  et le week-end, quand même ! Je reste persuadée que ces écrans sont une entrave à la créativité et à l’imagination. ) et aussi avec mon atelier : j’y propose des séances de peinture de libre expression, sans thème ni modèle, où l’imagination a justement toute sa place.
Bref. Je vous copie quelques phrases tirées du livre qui résonnent en moi :

Les rêves heureux, la joie ont besoin d’être nourris pour pouvoir exister. Si tous les enfants oublient d’imaginer, de créer, nous disparaissons, et avec nous l’espoir.  […]
Quand on lâche prise, c’est là qu’arrivent les meilleures choses pour chaque personne ! […]
Tu as l’espoir, tu as l’imagination. Tu as l’amour de la nature et des autres. Tu ne l’as pas oublié. Ouvre encore plus ton cœur et tu verras.

Ce que les ptisQ en pensent

J’ai posé quelques questions aux ptisQ pour voir ce qu’ils en pensent. Leurs réponses sont ci-dessous. Minimi (9 ans 1/4) a aussi rédigé ce que lui dictait son ptiQ de frère (6 ans 3/4). Excuse les quelques fautes mais y’en a pas beaucoup je trouve donc je ne les ai pas corrigées (mais les lui ai montrées hein). SI tu n’arrives pas à déchiffrer, sonne moi !! Autant te dire qu’ils ont adoré ce livre… Ils l’ont déjà lu 3 fois et adorent regarder les illustrations. Ils ont bon goût ces ptisQ.

Voilà j’espère que nous t’avons donné envie de te le procurer.
Pour cela tu peux le faire ici sur la page Facebook de Magalie et Alice, mais aussi celle d’Alice (en cliquant sur Acheter c’est facile) ou encore sur son site internet.
Ah et puis en ce moment tu peux retrouver un corner des œuvres d’Alice dans une galerie boutique Montpelliéraine :  » La P’tite galerie des miss terre rieuses » (rue de la Fontaine dans le quartier Saint Roch).
Ces deux jeunes artistes et créatrices méritent d’être encouragées et félicitées, mais aussi qu’on leur achète leur joli livre.  Pour qu’elles puissent en écrire et illustrer encore beaucoup d’autres !!!!!

Facebook Comments

3 réflexions sur “Selky a lu « Lucie et le Dragon Nuage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.