Selky équipe ses ptisQ à petit prix – bons plans insaïde

Salut les zamis. Tu n’es pas sen savoir que j’ai tendance à avoir des oursins dans les poches du mal à dépenser beaucoup d’argent dans les tenues vestimentaires des ptisQ. Je t’explique pourquoi en 3 points. Et je te donne ensuite mes 3 bons plans pour faire des économies du porte monnaie. Le comment du pourquoi j’équipe mes ptisQ à petit prix : c’est parti.
 Selky équipe ses ptisQ à petits prix - 1

Pourquoi SELKy équipe ses ptisq à petit prix

  •  L’enfant grandit comme un bollet tout d’abord. A quoi le remarque t-on ? La chaussure change de pointure tous les 3 mois (l’enfant trébuche). La chaussette devient impossible à enfiler. Le jogging raccourcit à vue d’oeil et laisse la chaussette apparente. Le t-shirt laisse découvrir le bas du dos quand l’enfant se penche. L’élastique de la culotte serre la fesse dodue…
  • L’habit saisonnier ne dure qu’une saison. A savoir la botte hivernale ne dure qu’un hiver (l’année suivante l’enfant aura 3 pointures de plus). Idem pour la sandale et la tong estivale. Et idem côté habit pour la doudoune et le maillot de bain. Une saison je te dis. D’autant plus quand tes ptisQ sont de sexe opposé et que tu ne peux donc pas recycler la plupart des choses d’un enfant à l’autre.
  • L’enfant est troueur. Le jogging et le pantalon reviennent trop souvent troués du genou. Le pull s’use. Les habits subissent des maltraitances quotidiennes car mes ptisQ jouent et vivent et je ne les empêche pas de se traîner par terre, tomber dans le gazon, peindre et colorier, sauter dans les flaques, grimper dans les arbres… Leurs habits subissent cousage et recousage desdits trous jusqu’à que mort s’en suive (à savoir trou trop béant à recoudre). Idem pour la chaussure qui est plutôt malmenée par les cailloux et autre trainage de pieds intempestif.

Selky équipe ses ptisQ à petits prix 2

COMMENT SELKy équipe ses ptisq à petit prix

Maintenant que les faits sont établis, à savoir un turn over vestimentaire plutôt important, voilà comment je m’organise pour équiper les ptisQ à moindre frais. Car le budget peut vite exploser.
Avant toute chose il faut savoir que j’ai beaucoup de mal à dépenser plus de 10€ pour les habits des enfants. Pour les raisons citées ci dessus. Mais aussi car je ne vois pas l’intérêt de mettre parfois près de 100€ pour des manteaux (pour les raisons citées ci dessus et que mes enfants ne sont pas des mannequins de type défilé de mode)(et que je suis persuadée qu’il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour être bien habillé). Donc…
  • Bon plan 1 : le vide grenier communément nommées « las fripas ». Dans mon Sud, dès les beaux jours, les vide greniers sont légions le week-end. Étant donné que la grasse matinée est optionnelle chez nous je profite d’un réveil aux presque aurores pour sauter dans un jogging et filer aux fripes. C’est tôt que l’on fait les meilleures affaires et à partir de 10h30/11h la foule arrive. Je me fais parfois une liste des besoins. Car on peut vite être dispersée par le « choix » qu’offre tous les stands. De même je m’octroie un budget à ne pas dépasser. Pour cela je prends une quantité de sous déterminée et après : STOP. Généralement j’y vais seule. DD n’aime pas ça et je suis plus efficace pour dénicher les petites (par exemple des habits « de marque » à 50 cts pour les enfants et max 2 euros pour moi). Si j’ai les kids avec moi je leur donne un Minibudget style 2/3€ pour qu’ils se trouvent des trésors (petits livres ou babioles).
  • Bon plan 2 : le troc ou échange entre mamans. L’idéal est de trouver une copine maman qui a des enfants du sexe / âge inversé des tiens pour échanger donnant/donnant les habits. Si tu as ce genre de copine auprès de toi : gardes la c’est hiver pratique. Sinon ben tu fais preuve de générosité envers une copine maman en te délestant des sacs remplis d’habits trop petits qui s’entassent dans tes placards trop pleins.
    Et tu espères que d’autres copines le feront envers toi. De mon côté ça fonctionne pas mal pour Tinyni je récupère régulièrement des habits de copains et pour Minimi de sa cousine.
  •  Bon plan 3 : l’achat neuf moins cher. Parce que l’achat d’habits (et de jouets) d’occasions a aussi ses limites. Parce que la culotte d’occasion non non. Le maillot de bain d’occasion non plus. La chaussure d’occasion neither. Parce que parfois j’ai beau anticiper et arpenter la fripe, il m’arrive d’acheter des affaires neuves :
    1. En magasins. Les magasins dans lesquels j’achète pour les kids sont principalement Kiabi, la Halle et quelques supermarchés. Pendant les soldes, et encore plus les fins de soldes il m’arrive de trouver quelques bonnes affaires (la culotte Petit Bateau par exemple) voire d’anticiper sur les saisons à venir (chaussons d’hiver à -70% par exemple… ).
    2.  Sur internet avec les ventes privées. La vente privée est quand même bien pratique pour équiper ta marmaille d’habits ou accessoires de marque et de qualité en faisant de sacrées économies. On y croise souvent de belles affaires, souvent plus de 50% de réductions. Tu t’inscris aux ventes futures en donnant ton mail et tu reçois une alerte quand elle est ouverte.

 Toi aussi tu as du bon plan pour équiper tes ptisQ à petit prix ??

Selky te narre ses états d’esprit du vendredi – S17E03 #01

Selky persiste dans l’article chaine de type rendez vous hebdomadaire du vendredi inauguré  il y a quelques semaines.
Il s’intitulasse « Les états d’esprit du vendredi« , et consiste, tu l’auras compris cher lecteur vif d’esprit, à relater son état d’esprit, son humeur du moment, avec les mêmes maîtres mots.
Cet article m’est inspiré par la célèbre copine blogueuse La Carne, proposé par les non moins célèbres Zenopia et Postman.
C’est parti pour ma troisième participation avec mes états d’esprit de ce vendredi 23 février 2018.
L’article de vendredi dernier est là,  flemmard de la lecture..
Selky te narre ses états d'esprit du vendredi - S17E03 #01
Début : 08h58
Fatigue : faible. 3/10. Heureusement je vais te dire vu le week-end qui m’attends.
Humeur : bonne. Limite festive. Enjouée. Optimiste. Grand dieu que passa.
Estomac : rempli de type petit déjeuner gaufral. La  gaufre est festive au petit déjeuner. Avec de la confiture de framboises. Ou du sucre neige.
Esprit : occupé par les moultes activités à venir, les rendez-vous, les sorties et autres joyeusetés peinturesques. Donc moins le temps de ruminer. Donc esprit plus serein. Cqfd.
Condition physique : plutôt bonne merci. Si ce n’est l’hématome sur mon mollet suite à ma chute à vélo. Qui date de presque 2 semaines si tes souvenirs sont bons. (Oui je ne suis pas venue la semaine dernière c’est vrai. C’étaient les vacances et j’avais pas grand chose à raconter). Mon mollet qui a une boule de type bleu ayant viré au jaune et vert, s’étendant jusqu’au pied. La boule ne dégonflant guère.
Boulot : plutôt toujours bien occupée.
Culture : nouvelle série en cours : La Casa del Papel. Je kiffe !!!!!!!! Ce soir, le boulot de DD nous invite pour voir en avant première le nouveau film Disney : Un raccourci dans le temps. Au vue de la bande annonce cela semble kids friendly mais j’ignore l’âge minimal conseillé. Tinyni est de la partie. We will see. Lectures en cours : Imparfaits, libres et heureux de notre ami Christophe André, Les mots sont des fenêtres sinon ce sont des murs. 
Essentiel : ce super cactus à 9.90€ que tu as admiré ci dessus, déniché à Lidl en début de semaine.
Penser à : acheter un cache pot pour ce superbe cactus qui trône dans l’escalier (pas sûre que ça soit sa place définitive vu l’allure à laquelle Tinyni descend l’escalier malgré mes moultes injonctions sonores « on ne cooouuurrrrtttttt pas dans les escaliers !!!! » ). Prendre le diable pour samedi et la Patafix. Peindre le tableau pour l’anniversaire de J.
Avis perso : arrêter de vouloir acheter toutes les babioles de Lidl. Deutsh qualitat. Mais trop de babioles tue la babiole et le minimalisme.
Message perso : J-2 brother !!!!!!!
Loulous : en forme une semaine post rentrée post vacances. Happy d’avoir vus la neige folle à la maison semaine dernière. Plus que ravis du nouveau « self » instauré à la cantine avec petit plateau autonome. Rdv ophtlamo passé. Rééducation linguale terminée. On passe à autre chose c’est bon ? Ah oui les séances d’orthoptie of course. Cul et chemise en mode chamaillerie all day long plutôt épuisant du « Arrêtez de vous disputeeeeeeeerrrrrrrrrr« .
Amitiés : stables. Ça manque de party crêpes quand même. Repas friendly à venir.
Love : DD veut des vacances. Cherchons vacances donc. Adieu. Je suis nulle en cherchage de vacances. Trop de choix tue le choix.
Courses : un cache pot donc. Du terreau aussi. Et des bébés cactus pour mettre dans mes petits pots vides des orchidées de  la saint valentin.
Divers : quand tu veux le soleil tu reviens et repars pas. Bientôt le printemps bourdel. Marre de la doudoune.
Sorties : semaine « chargée » en sorties nocturnes ! Lundi c’était soirée avec des copines blogueuses mamans pour découvrir des jeux festifs. Ce soir : ciné je t’ai dit. Tu suis ? Demain après-midi j’anime 2 ateliers au « Festival Little » kids friendly à souhait à Mauguio. Dimanche on festoye les 40ans de mon brother.
Envie de : bébés cactus.
Musique :
Fin : 09h28

Selky te narre ses états d’esprit du vendredi – S17E02 #04

Selky persiste dans l’article chaine de type rendez vous hebdomadaire du vendredi inauguré  il y a quelques semaines.
Il s’intitulasse « Les états d’esprit du vendredi« , et consiste, tu l’auras compris cher lecteur vif d’esprit, à relater son état d’esprit, son humeur du moment, avec les mêmes maîtres mots.
Cet article m’est inspiré par la célèbre copine blogueuse La Carne, proposé par les non moins célèbres Zenopia et Postman.
C’est parti pour ma troisième participation avec mes états d’esprit de ce vendredi 23 février 2018.
L’article de vendredi dernier est là,  flemmard de la lecture..
Selky te narre ses états d'esprit du vendredi - S17E02 #04 1
Début : 18h38
Fatigue : modérée. Atténuée par les quelques jours kidsfree rythmés de sieste et de rythme anarchique.
Humeur : plutôt bien bonne. Week-end free en prévision avec de la balade à vélo avant que le froid polaire ne nous atteignasse. Avec de la neige possibeul qui va enjouer l’enfant.
Estomac : bientôt rempli. Avec de la frite au four et du nuggets car vendredi c’est plateau repas non Yucablesque devant télé sans cuisiner. Au programme : Garfield 2 enregistré hier soir sur Gully suite à demande insistante de l’enfant qui a pris connaissance de l’existence d’un programme télé… si tu veux tout savoir. Ce qui me permettra sans doute de terminer ce questionnaire…
Esprit : toujours en réflexion réflexive.
Condition physique : moyennement en forme. Passablement entretenu.
Boulot : constant de type stages vacances bien remplis d’enfants. Entre autressss
Culture : cinéma ça compte ? Pentagon Paper si oui. Avec Merryl Streep et ToM hanks. Pas vu passer le temps. Les mots clés : Liberté de la presse. Enquête. Journalistes. Mensonges. Présidents. True story. Je te re-re-rappelle que je n’ai aucun sens critique en ce qui concerne un film ou une série. Mon brother lui sait le faire et il te parlera mieux du film que moi par ici
Essentiel : la santé bourdel.
Penser à : passer l’aspi dans la voiture où les branches et miettes ont pris possession des lieux tels des envahisseurs de l’extrême. Respirer encore et again. Prospecter des lieux pour Paint and Cheers. M’entrainer à lever la main droite en pédalant.
Tu veux rire ?? Je me suis proposée et engagée pour accompagner la classe de Minimi en sortie vélo. Les 2 classes  de CM1 partent en classe verte à Palavas en juin : sauvetage, voile… Et ils y vont à vélo. Et doivent donc s’entraîner au pédalage, à la virée en groupe sur piste cyclable sans faire tomber ses voisins comme des dominos toussa … Entrainements à plusieurs reprises avant le D day of course. Le parent accompagnant doit signer une sorte de contrat comme quoi il sait faire pleins de choses. Et regarder un power-point de l’extrême. Je te mets la photo de l’attestation sr l’honneur ci dessous, ça ira plus vite. Cela va sans dire que ma forme olympique et mon aisance sportive me permettent de faire tout ça aisément. ahummmmmmmmmmm D’où les sorties à vélo pour que je m’entrainasse. A pédaler d’une main donc. (j’arrive  pas à lâcher la main droite en pédalant, va comprendre… )(il n’y a que des virages à gauche pour aller à Palavas c’est bien connu). A m’arrêter promptement en garantissant la sécurité de celui qui me précède. Sans faire tomber mes prédécesseurs tels des dominos. Regarder brièvement derrière moi sans me vautrer. Pourquoi me suis-je inscrite nondédiou. En plus j’ai été validée !! Ça devrait le faire ce n’est que 10 kilomètres avec 45 bambins à la queue leu leu tels des dominos..
Le jour J par contre je suis de corvée amenage des valises en voiture. Ça je maîtrise…
Selky te narre ses états d'esprit du vendredi - S17E02 #04 2
Avis perso : combien de séances de piscine à la rentrée pour Tinyni avant la bronchite ?
Message perso : la piscine en hiver de bon matin n’est définitivement pas une bonne idée.
Loulous : en forme olympique. Le nez goutte un peu mais la patate est là. La langue se muscle et le kiné lingual va se raréfier. Les maux d’estomac semblent diminuer. Profitons de cette acalmie du doliprane avant la bronchite hivernale post piscine. Minimi procrastine ses devoirs. TInyni lit de mieux en mieux. Le rendez-vous ophtalmo est ENFIN pris. J’ai eu raison de la secrétaire reloue de la semaine dernière. Le doudou à gros yeux brillants prolifère dans le lit.
Amitiés : peut mieux faire.
Love : je n’ai plus peur du dimanche soir.
Courses : une selle rembourrée pour mon fessier vélo, un rétroviseur à vélo, des protections coude et genou pour rollers vélo…. Des genoux.
Divers : le traumatisme de la chauve souris est tenace bourdel.
Sorties : ce week-end je t’ai dit. A vélo sans doute. Et maybe un autre ciné semaine prochaine. Ouah. Folie de l’agenda.
Envie de : mitaines. Je ne sais pourquoi j’ai une envie soudaine de mitaines. Et je sais que je vais choper des ciseaux pour m’en faire sur une vieille paire. Et le regretter car ça va s’effilocher du fil.
Musique :
Fin : 19h46 (devant Garfield 2 donc. Chef d’œuvre cinématographique dont je t’épargnerai la critique…