Archive | Selky se balade RSS feed for this section

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling

8 Mai

Aujourd’hui Selky va te donner une idée de sortie baladeresque dans l’arrière pays héraultais, très agréable et dépaysante au possible. Ce jour même avaient lieu les portes ouvertes de Lerab Ling : le temple boudhhiste de par chez nous et nous y sommes allés. Je t’embarque ?

Kezako Lerab Ling ?

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 2

Il s’agit d’un site Boudhhiste Héraultais, situé à environ une heure de route de Montpellier, sur les hauteurs de Lodève, sur le plateau de l’Escandorgue. En pleine nature, au milieu de presque nulle part, ce temple bouddhiste offre calme et méditation. C’est un lieu hors du temps, avec la nature alentour et un cadre superbement verdoyant et dépaysant de la détente.

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 6

Lérab Ling, fondé par Sogyal Rinpoche, a été béni par la visite de nombreux grands maîtres de la tradition bouddhiste tibétaine et notamment par le Dalaï-Lama à deux reprises : en 2000 et 2008 pour son inauguration. Selon certains maîtres tibétains, ce temple serait l’un des plus grands et des plus authentiques de ce type en Europe, voire en Occident.

Ce temple est un centre d’études et de contemplation tibétains mais également un lieu de retraite et de méditation.

Un temple aux mille richesses

Le temple a été décoré de manière traditionnelle par des sculpteurs tibétains.
Une chasse aux trésors kids friendly était organisé, avec du détail achitectural à trouver disséminé dans tout le site. Cette quête à l’indice nous a permis d’admirer la richesse de cette architecture tibétaine, colorée et lumineuse.
Mention spéciale pour l’intérieur du temple, richement décoré, et au milieu duquel trône une statue du bouddha d’une hauteur de 7 m.

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 4

L’extérieur n’est pas en reste avec une multitude de richesses à observer aux détails symboliques : respect, coopération, harmonie, chance… Des statues ornent les pelouses et il y en a même une au milieu d’un petit plan d’eau. On découvre une stupa, monument bouddhiste par excellence, qui se dresse partout où des bouddhistes ont vécu et tenu à manifester leur foi.
De grands drapeaux flottent de part et d’autre du site, sur lesquels sont inscrites des prières, que le vent diffuse.

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 3

Après un film de présentation sur le site Lerab Ling, nous avons pu assister à des petites conférences à l’intérieur du temple : notamment « Découvrir le boudhhisme et la méditation », durant laquelle nous avons du, DD moi et surtout nos 2 ptisQ, rester sages et tranquilles comme des têtards en chaussettes. Nous avons été invités à méditer également.
Petite aparté : je crois que DD vit en pleine conscience H24 sans s’en rendre compte (lucky him). Un peu comme les enfants en même temps : ils vivent le moment présent, se souciant peu du passé (ruminage) ni du futur (anticipation néfaste)(lucky them).

Il y avait aussi des visites guidées, des contes tibétains pour les enfants, un petit marché, une buvette. Il y avait aussi beaucoup de monde !!

Un temple…. zen

Ce lieu est très reposant et rempli de sérénité, il incite vraiment à la méditation de type je me pose, je me mets sur PAUSE, je contemple, je suis là et je profite, rien d’autre n’est important.
Que l’on soit bouddhiste ou non, croyant en quelque chose ou en quelqu’un, ou encore ne croyant en rien, je pense que chacun peut puiser des richesses dans cette sagesse millénaire. J’irai même jusqu’à penser que cela ne peut faire du mal à personne, mais au contraire apporter beaucoup à notre mode de vie contemporain. Ultra pressé, stressé, à compter, anticiper, ruminer, courir après le temps.

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 5

Tu n’es pas sans savoir que je tente de m’adonner à la méditation de manière régulière. Mais je pense que l’autodidacteté (oui du mot autodidacte) a ses limites, notamment dans ce cadre là. Ou alors c’est que je suis trop mais alors vraiment trop influencée par mon petit vélo dans le cerveau intérieur qui mouline turbine à fond et m’empêche de me focaliser sur le moment présent… Être là, présente, ici et maintenant. Le chemin est peut être un peu long mais je suis certaine qu’il en vaut la peine.

Selky a visité le temple bouddhiste Lerab Ling 1

Et qui sait : un jour je partirai pitètre en Miniretraite à Lerab Ling. Quelques jours, coupée de tout…
Prendre soin de moi. Me recentrer sur moi.
To be followed.

Selky

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne

26 Mar

En ce dimanche printanier ensoleillé, après un raining pourri samedi, nous voilà parti en balade surprise pour les ptisQ de type balade à dos d’âne chez Beau Nez d’Âne.
Nous aimons bien leur organiser des mini promenades, qu’ils découvrent une fois sur les lieux. Cette visite était prévue depuis un petit moment, mais nous attendions les beaux jours pour y aller. Grand bien a pris au soleil de poindre le bout de son nez aujourd’hui car nous avons pu en profiter comme il se doit.

Allez je t’emmène en balade à dos d’ânes, kids friendly à souhait, et pas loin de Montpellier (Montpellier > Saint Jean de Védas > Fabrègues > Gigean > tu arrives en presque 30 minutes).
Beau nez d’âne, c’est tout d’abord une ferme. Tu y trouveras poules à crêtes et à touffes, biquettes au sourire denté, lamas broutant à distance, petit veau mignon, paon en liberté braillant et te régalant d’une roue, oie en liberté (j’ai peur des oies !!), du cheval et du poney en tout genre, même avec une mèche rebelle. Tu peux rentrer dans un petit enclos voir les biquettes, l’enfant est content. La déco est fermière. C’est plutôt grand et les gérants sont accueillants et sympas.

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne 1

regarde moi le sourire de la biquette en haut à droite

Deuxième étape : le choix de la monture par le propriétaire des lieux pour tes enfants. Il jauge la taille de ta progéniture et choisis des ânes en fonction. Non ne rêve pas tu ne pourras pas monter sur l’âne, à moins de t’appeler Angélina en période de famine. Les élus pour nos rase-mottes de ptisQ ont été Paprika et Malicia (qui porte bien son nom).

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne 2

Les enfants vont ensuite brosser les élus avant le départ, pendant que les montures seront bâtées.
Minute culture du soir : on ne parle pas de selle pour un âne mais de bât. D’où l’expression « je m’en bats les c….. ».
S’en suit le choix délicat du nid à poux de la bombe ou du casque à vélo champignon. (prends le tien si tu y penses pour éviter de penser au pouxit toute la balade).

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne 3

Puis vient la remise d’un petit plan histoire de pas se perdre dans la pampa, et c’est parti pour 2 heures de promenade dans la garrigue. DD et A. notre invité du week-end étaient au pilotage des bestioles tandis que moi je tentai d’éviter une Nième entorse chevillale ou genoutale. Le petit chemin monte un peu et est caillouteux, mais l’avantage c’est que tu n’entends pas tes enfants râler pendant 2 heures que le chemin monte et qu’il est caillouteux. Tu arrives à une jolie Abbaye plus près de toi mon dieu, l’Abbaye St Félix de Monceau en pseudo ruine mais conservée et entretenue, et son joli jardin avec de l’herbe aromatique à pancarte (visite gratuite) et une joulie vue sur l’étang de Thau et ses filets pour le ramassage de moules et d’huitres.
Nous avons continué un peu la balade sur une petite colline au dessus de l’Abbaye, et tenté un petit trot. Gloussage et mal au QQ pour les ptisQ garanti. Autour de l’Abaye il y a de très belles pistes de promenade et des sentiers botaniques. Dépaysement garanti.

Les ânes étaient dociles et sympathiques du crin. Rien à dire sur Paprika qui a été irréprochable tout du long. Quelques pauses grignotage mais rien à dire. Nous avons vite compris d’où Malicia tenait son nom, avec ses pauses broutage, ou encore ses arrêts intempestifs de type je fais grève je boude je bouge plus j’avance plus je suis têtue comme un âne. Un petit coup de bottes et elle repartait.

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne 4

Deux heures plus tard, retour à la ferme pédagogique, les enfants auront de beaux souvenirs de cette balade.
Pour ma part, j’avais sur conseil d’une copine, acheté les tickets sur Groupon, avec une offre plutôt intéressante : 19,90€ au lieu de 45€ la balade de 2 heures pour 2 enfants accompagnés de 2 adultes. (elle est encore disponible : fonce).
Sinon tu as plus d’informations sur le site de Beau Nez Dâne : il existe plusieurs formules : une heure, deux heures, demi-journée, balade le soir en été, anniversaire…Nous avons pris le pique nique et profité du beau temps !

Selky a kiffé la balade avec Beau Nez D’âne 5

Voili, j’espère que cette balade vous aura donné envie. Je la recommande amplement. Les paysages et la vue sont superbes et dépaysants, la balade est sympa, ni trop longue, ni trop courte, les enfants friands de ferme pédagogique et de balade à dos de n’importe quoi tant qu’ils ne marchent pas sont happy et toi aussi !
A bientôt pour de nouvelles aventures !
Selky

Selky te présente Sylka

27 Sep

Je crois que je n’ai jamais pris le temps de te présenter Sylka.
Sylka est un petit être qui partage notre quotidien depuis plusieurs mois maintenant.

Mais qui est Sylka ?

Nom propre : Sylka.
Nature : animal de compagnie de type poisson.
Race : poisson rouge mangeur de son propre caca.
Origine : pêche au canard de la fête foraine.
Âge : inconnu
Durée de vie : incertain
Tu vas sans doute être étonné qu’un poisson rouge soit doté de toutes les caractéristiques, compétences, que dis-je : pouvoirs dont je vais te parler. Mais Sylka n’est pas un simple poisson rouge.
Sylka est bien plus que ça…

Sylka le poisson le + successeur

Son acquisition a eu lieu plusieurs mois après la disparition plus ou moins douloureuse de Pampan et Bambi, nos feux 2 lapins (paix à leur âme), emportés bien trop tôt par la myxomatose (suite à une négligence de non vaccinage de ma part)(je l’admets). Brefle. Les ptisQ ont réclamé à moultes reprises des successeurs. Refus catégorique de l’homme qui en avait marre de ramasser leur crottin (ouai ja ais tendance à négliger le nettoyage du clapier aussi) et a du se débarrasser des corps inertes desdits feux lapins. Je valide cet argumentaire on a connu meilleur moment…
Mais moi je n’ai pas mis une croix sur l’éventualité d’en reprendre. Et de les éduquer dès le début à la propreté dans un coin… et ne pas les effrayer en leur courant après dès leur plus jeune âge… C’est quand même choupinou de la mignonnerie un lapinou.
Pour témoigner de ma faiblesse, voilà 10 mois que je renouvelle l’annonce « cage + clapier » sur le bon coin et que je réponds à toutes les demandes par un sempiternel « désolée, déjà vendu ». C’est fourbe je reconnais. Je pense que si nous 3 faisons les yeux de Chapotté, sur un malentendu lors d’une visite à Jardilound, nous pouvons ptet amadouer DD. Ou pas. Il est tenace. Et plutôt raisonnable avouons le.
Bref. Revenons-en à notre poisson.
Son arrivée fait donc suite à moultes réclamations de successeurs poilesques. Toutes refusées.
J’ai craqué et accepté le compromis poisson rouge.

Sylka le poisson le + opportuniste 

Mise en situation. 11 mars 2016. DD est parti en week-end à Rome avec ses Zamis de la fac. Seul. Sans moi. Sans nous. T’y crois toi ? Alors qu’au départ ce petit week-end devait être l’occasion de se retrouver tous avec femme et enfant, il s’est transformé en « week-end sans enfant », pour se terminer en « week-end en solo. T’y crois toi ? Bref. Nous voilà donc tous les 3 en goguette pour l’après midi dans le village où habite mon father. Oh ça tombe bien y a une Mini fête foraine ce week-end là. Nous voilà donc à faire plante verte devant le manège qui tourne avant la partie de pêche au canard. Tu t’amuses tu chopes 23 canards au lieu de 10 pendant que le Monsieur a le dos tourné à montrer les chinoiseries à la petite fille d’à côté et t’as un cadeau en plus : ça leur plaît ça. « Mamaaaaaaaaan je peux prendre un poisson silteuplééééééééé ? ? Regarde le dans sa petite boîte rose là comme il est mignon ! ! ». C’est vrai qu’il a une bonne bouille. Et qui sait où il va atterrir à la fin de la journée si on le prend pas… DD n’est pas là pour m’aider à prendre la bonne décision (« Dans vos rêves les ptisQ »), personne de censé n’est dans mon entourage à ce moment là (pardon papa mais sur ce coup là personne ne m’a retenu d’un coup de gourdin sur le crâne). J’ai donc cédé dans un moment de faiblesse totale.
DD a reconnu ma traîtrise à son retour. Qui avait un léger goût de vengeance de nous avoir lâchement « abandonné ». Il peut être reconnaissant que je ne sois pas revenu avec un golden retriever.

selky te présente sylka 1

Sylka le poisson le + chaleureux

Voila donc comment Sylka est rentré dans nos vies. Enfin plutôt dans la chambre de Minimi. Boite rose toussa… Tinyni avait lui choisi une épée de samouraï (chacun ses priorités). DD a eu pitié de la voir se mouvoir dans 15 centimètres cube une semaine durant (avec changement d’eau quasiment tous les jours pour le coup) il a accompagné Minimi a Jardilound pour acheter un bocal rond, du miam coloré, du gravier joli et deux amis de type plante rouge et poulpe en plastique. Son joli bocal ainsi décoré, notre nouvel acolyte a pris place sur l’étagère Trofast de Minimi.
Ce poisson est le plus chaleureux que j’ai jamais connu. Dès que je pénétrasse dans la chambrée de ma princesse (peu souvent) elle me fait une de ces fêtes !! Et que je m’agite. Et que je frétille du popotin. Et que je m’excite et que je monte à la surface en quête de nourriture ou de considération quelconque. Combien de fois me surprends-je à lui parler (expression chelou de l’écriture).

Selky le poisson le + fourbe 

Oui en plus d’être jovial de l’accueil tel un golden retriever aurait pu l’être en me sautant dessus et me léchouillant allègrement… Sylka est un être manipulateur et fourbe. Car après quelques semaines passées dans la chambrée de Minimi (pour ceux du fond qui dorment) il nous a fait comprendre qu’il souhaiter un autre logis. Je peux le comprendre cette chambre est peu visitée en journée. A l’étage qui plus est. Je m’y rend peu. A chaque visite (rangeage d’habit ds placard) ses œillades étaient de plus en plus insistantes. Ses yeux de chat Potté ont fini par avoir raison de moi…
Sylka a donc déménagé dans un endroit de la maison un peu plus passant et visité…. la cuisine… ouai je suis un être faible que veux-tu. Du coup elle me tient compagnie quand je cuisine… Combien de fois me surprends-je à lui parler. Bis. (expression chelou de l’écriture). Manquerait plus qu’elle saute dans la poêle tiens… un peu de chapelure. Croustibat.

Selky le poisson le + cardiaque.

Ce poisson est cardiaque. Peureux. Froussard. Pétochard. Appelle ça comme tu voudras. Toujours est il que lorsque je pénétrasse dans la cuisine (et précédemment dans la chambrée de Minimi pour les cancres près du radiateur), sans prévenir (quand je suis seule je préviens rarement de mon arrivée dans une pièce), au bout d’un moment je fais du bruit (oui je suis plutôt bruyante de l’action) : attrapage de saladier, rangeage de couverts… (Antérieurement fermeture du placard dans la chambrée. Tu suis?), un bruit sonore retentit…
Et là… Tu peux être certaine que Sylka va faire un triple salto arrière de type rebond de réflexe sursauteur. J’entends un plouf caractéristique. Ou un cognage de bocal si elle était trop près du mur…
Combien de fois me surprends-je donc à lui parler. Ter. (expression chelou de l’écriture). Ce n’est que moi Sylka. Ça va aller. T’affole pas comme ça c’est mauvais pour ta tension.

Selky le poisson le + goulu 

Aux dernières nouvelles Sylka n’est pas doté de la parole. Ça ne saurait tarder tant elle me surprend tous les jours. Mais pour le moment quand elle me fait la fête je ne saurai dire si elle est seulement contente de me voir ou si elle a faim. Dans le doute… je lui parle. Lui assène que ce n’est pas l’heure. Qu’elle a déjà mangé ce matin. Que ce n’est pas l’heure des paillettes. Qu’elle doit être raisonnable sinon elle va virer obèse. Qu’après on va devoir changer de bocal et que ça coûte cher et que je suis pas sûre que Minimi soit d’accord toussa… j’essaye de la raisonner quoi. Puis au bout d’un moment je craque. Je lui donne quelques paillettes en cachette. Ben je peux la comprendre à force de me voir agiter casserole ses branchies sont en émoi !!
Et pis faut dire qu’elle me fait de la peine parfois. Elle te gobe du gravier joli et le recrache quand elle s’aperçoit que ça se mastique pas. La pauvre je peux pas lui infliger une occlusion intestinale par ingestion graviétale. Donc paillettes. Aussitôt avalées. Aussitôt elle recommence sa sérénade. Telle Dory amnésique du repas. Me suis faite avoir quoi.

Selky le poisson le + crados

Pour finir sur une note poétique il me semblait nécessaire d’aborder ce chapitre scatologique avec la franchise qui me caractérise. Car pas se leurrer même si Sylka est plutôt petit il en reste pas moins un être vivant doté d’un transit et d’un sphincter. Et révélation du jour : qui dit mange de la paillette ne dit pas forcément expulse de la paillette si tu vois ce que je veux dire. Alors elle pète peut être de la paillette mais ça sent pas la rose déjà. Et puis faut changer l’eau du bocal un peu trop souvent. J’ai mené ma petite enquête auprès de popines à poisson rouge et les leurs ne sont pas si crados que Sylka. A savoir elles changent l’eau toutes les 2/3 semaines contre 1 semaine max pour moi. Alors je sais pas ce qu’elle a Sylka. Un transit laxe ?  Pourtant on met pas le l’hépar dans son bocal tout de même.

Je ne manquerai pas de te donner des nouvelles de notre ami.
Selky

%d blogueurs aiment cette page :