Archive | Selky papote RSS feed for this section

Selky te monte son coin à bourdel

13 Juil

Si tu as raté ce grand moment sur instagram je te partage ici une photo qui a beaucoup amusé la galerie : mon coin à bourdel. (sus au duplicate content).
Selky a décidé d’immortaliser et de partager avec toi – ô follower – l’état actuel de mon meuble de l’entrée de mon chez moi.
Tel qu’il est.
Sans filtre ni je retouche pour le monde impitoyable de l’instgrammeuse, ni (dé)placement d’objet.
Jeudi 12 juillet à 13h40.
selky coin bourdel
Tu pourras y déceler :
🔹 un flacon de gel hydroalcoolique. Objet indispensable 365j/365 pour l‘hypocondriaque et hémétophobe que je suis.
🔹 une plaquette d’ibuprofene 200mg à moitié utilisée. Je sais c’est pas bien de laisser du médicament à portée de l’enfant. Je m’en vais le ranger desouite ô polemiqueur de l’internet.
🔹 un petit kit de plantation de basilic avec terre à réhydrater et petites graines… qui attend qu’on s’occupe de lui.
 🔹une enveloppe contenant des Flyers de l’Atelier de Selky à déposer de ci de là…
🔹 une bouteille à moitié remplie de terre ocre souvenir de notre virée dans l’eldorado provençal d’il y a quelques semaines, qui traînait dans le cartable de Tinyni suite à présentation en classe. Et qui attend qu’on lui trouve une place (poubelle?)
🔹 les empreintes de dents de Minimi qu’elle a récupéré tel un trophée suite à la pose de son appareil…. qui attend qu’on lui trouve une place bis (poubelle?).
🔹 un porte-monnaie from london à fermeture cassée contenant soixante douze pièces de 1, 2 ou 5 centimes – butin des ptisQ qui fera le bonheur du buraliste ou de la boulangère pour achat de bonbons.
🔹 en vrac : une petite cuillère en plastique qu’il-faut-pas-zeter suite à mangeage de glace estivale, un trombone, mes lunettes de soleil, une bouteille d’eau parce que c’est l’été quoi faut bien se protéger la pupille et s’hydrater, des bulles vides vestiges d’un anniversaire auquel Minimi était invitée, une micro raquette de ping-pong from Flunch (trop petite pour rattraper la balle of course).
je vois que j’ai oublié mon ancien portable iphone4 avec forfait free à 0€ qui attend que minimi aille au collège. Et une petite pipette pour aspirer les peintures Aquarellum…
🔹j’ai failli oublier l’espèce d’aquarium en verre que nous avions ramené en souvenir à Tinyni from Venise…. tu le vois au premier plan… le truc en verre avec des nemos incrustés…. il l’a ressorti de derrière les fagots et l’admire… il est mignon cet enfant…
🔹 le summum : le bol à bourdel. Ne me dis que tu n’en as pas. Contentant tout petit objet dont la destinée n’est pas encore déterminée : on garde ou on jette… (les adpetes de Konmari doivent avoir de l’urticaire…) à savoir ticket de caisse, petit ciseau à bout rond, 3 porte-clés, badge, des cartes de visite,  4 photos Polaroïd du mariage de mon beau frère l’an passé, des cartes à gratter from la caisse de carrouf (donnant droit à un dessin animé qu’il faut regarder je sais pas comment), un ticket de manège, du papier d’Arménie, une carte de fidélité Jardiland,  un porte clé tour eiffel cassé qu’il-faut-pas-zeter, un coquillage, une épingle à linge, un écrou,  3 galets, 2 bâtons de sucettes, un bout de MiniPuzzle from les savanes du goûter, un tatouage des petits filous de l’an dernier (le tatouage hein), 18 centimes, 4 cailloux.
C’est fou tout ce qu’on peut stocker hein…
Fais moi plaisir : partages avec moi ton endroit à bourdel en photo (en commentaire ou en message privé de mon compte instagram ou facebook si tu as trop honte) que je me sente moi seule (et psychopathe de la Mini accumulation pré- désencombrement).
Et n’oublies pas le hashtag : #moncoinabourdel
Merci aux premières participations qui m’ont rassurées
Je suis sûre que tu en as un. Ou plus.
(Tu as même un tiroir à bourdel hein?)

Selky dit merci maîtresse …

23 Juin

L’année scolaire touche à sa fin.
Il est l’heure de dire « Merci Maîtresse ».

Toi parent….

Tu as donné de ton temps pour participer et aider à canaliser les Minitroupes lors des sorties scolaires (avec bus vomitif et habillage à la patinoire included sinon ça compte pas);
Tu as participé avec joie et allégresse aux kermesses et autres pestacles de fin d’année (avec découpe de fruits de sangria et tenue de stand chamboule tout included sinon ça compte pas) ;
Tu as donné de ta personne pour cuisiner ouiches, pizzas ou autre gâteau au chocolat pour les festivités du mois de juin de l’enfer (avec achat 1€ la part lors desdites festoyades sinon ça compte pas) ;
Tu as récupéré tout au long de l’année des dessins, coloriages, collages, découpages, trésors et autres cadeaux concoctés pour les fêtes (que tu as méticuleusement gardés ET accrochés dans tes WC sinon ça compte pas) ;
Tu as récupéré la mascotte de la classe de ton enfant (qui pue le saucisson) tout un week-end pour immortaliser vos activités (mascotte que tu as lavée, photos que tu auras imprimées et collées dans le cahier pour lundi matin sinon ça compte pas) ;
Tu as scrupuleusement regardé le cahier de liaison de ton enfant chaque soir (avec signature comme quoi t’as bien vu sinon ça compte pas) ;
Tu as fait répéter les poésies, dicté des mots nouveaux, répété des leçons de grammaire et vocabulaire, tenté de comprendre la deuxième méthode pour faire des soustractions, révisé les leçons de géographie, patienté et recompté (avec enthousiasme et implication de ta personne sinon ça compte pas).
A côté de ça (qui est peanuts tu me l’accordes), tu as confié ton enfant à une maitresse (ou maître hein, chui pas sectaire mais je généralise, tout comme j’interpelle mes lecteurs au féminin ne m’en veux pas public) les 3/4 de l’année (ou presque ne chipotons pas) et ceci les 3/4 de la semaine (idem tu m’as compris), et encore plus les 3/4 de chaque journée (grosso merdo).

selky dit merci maitresse

Sortie canicusolaire de la semaine avec la classe de Minimi : la fouille achéologique

… une maîtresse…

Maîtresse qui a la lourde, l’immense et non moins louable tâche d’apprendre à ton enfant et l’aider à grandir.
Maîtresse qui a la lourde, l’immense et non moins louable tâche d’apprendre à + de 25 enfants en même temps et les aider à grandir.
Maîtresse qui doit apprendre à nos enfants à grandir dans le bruit all day long, mais qui doit aussi : faire le gendarme, ramasser du vomi, moucher du nez morveux, faire des lacets, consoler des pleurs, calmer les disputes, éviter de choper des poux, se baisser je ne sais combien de fois par jour, punir parfois, chanter faux, faire du sport, découper, écrire joli, corriger, danser, répéter over and over again, écouter les (com)plaintes, rassurer, encourager, consoler, calmer les disputes, panser les bobos.
Maîtresse qui doit faire tout ça avec migraine, soucis, insomnie, enfant malade ou autre problème personnel et se doit de garder sourire et entrain toute la journée. Devant 25 ptits spectateurs éponges et impitoyables et qui captent tout et ne laissent rien passer. Elle peut pas se planquer derrière son écran ou pleurer dans son bureau elle.
Maîtresse qui doit écouter les recommandations matinales du parent relou « Bryan n’a mangé qu’un tiers de son croissant ce matin, il a un peu mal au ventre et envie de voumir, a mal à son orteil gauche et petit doigt droit : vous m’appelez si ça va pas hein?  »
Maitresse qui doit faire tout ça en composant parfois le soir avec du parent relou qui se plaint n’est jamais content râle critique peste réclame fulmine injurie parfois…
Maîtresse qui se voit critiquée si elle a le malheur d’être absente car ouai bon j’en fais quoi de mon enfant moi aujourd’hui, je travaille MOA.
Maîtresse qui privilégie et se préoccupe de l’enfant dans sa globalité, sans jugement, sans ségrégation, sans différence, sans comparaison.
Maîtresse qui doit gérer des enfants tous différents et uniques, malades parfois, fatigués souvent, stressés peut-être, en difficulté ça peut arriver, avec des troubles divers et variés quelques fois, pas forcément visibles mais aux besoins particuliers et dont elle se préoccupe tout aussi bien (je pense aux enfants avec des troubles de l’attention, TDAH, autisme, haut potentiel, ou autre trouble ou handicap).
Maitresse qui doit parfois se coltiner un (ou plusieurs – lucky her) élément perturbateur et avoir envie (enfin j’imagine, c’est quand même un être humain doté de corde vocale) de se mordre les lèvres pour pas gueuler comme un putois ou avoir envie de mettre des coups de pieds au c… de certains (oh ça va, entre le penser et le faire y’a une différence hein on est d’accord. Mais on a le droit de le penser).
Maitresse qui, dans la bienveillance qui la caractérise, encourage ton enfant, le félicite, l’aide à ne pas se décourager, le soutient dans ses échecs, l’accompagne dans ses apprentissages, le rassure, le motive, lui remonte le moral, le console, l’aide.
Maitresse qui redouble d’inventivité et d’imagination pour enjoliver ses leçons, car on apprend encore mieux quand c’est amusant ou festif.
Maîtresse qui aide à autonomiser ton enfant avec des petits métiers ou autres rôles dans la classe pour le valoriser.
Maîtresse qui organise des pestacles de fin d’année, prépare des chorales qui durent 10 minutes mais demandent des dizaaaaaines d’heures d’entrainement derrière.
Maîtresse qui choisit une mascotte pour l’année et la fait voyager comme le nain d’Amélie Poulain, lui fait envoyer des courriers aux élèves à chaque étape, fait des photo-montages delamortquitue de la mascotte dans chaque pays et leur fait découvrir le monde, enfin son côté joli.
Maîtresse qui met des tampons de Belle écriture ou de Champion, qui fait passer la fée du casier pour voir s’il est bien rangé, et offre une Minirécompense au bout de 10 tampons comme « j’écris les devoirs à ta place pendant une semaine »
Maîtresse qui s’inspire des pédagogies alternatives et puise des idées et principes des grands pédagogues pour apprendre autrement, en privilégiant le jeu et le plaisir,
Maîtresse qui part en voyage scolaire de plusieurs jours avec sa classe, comme si elle en avait pas assez la journée elle va se coltiner les veillées, les chamallows grillés, les « chut on dort maintenant » et autres boums.

selky dit merci maitresse 2

Moi je suis de celle qui offre un petit cadeau en fin d’année.
Pour marquer le coup.
Pou accompagner mon MERCI.
Pas du chocolat ni des fleurs, mais un petit truc fait avec nos mains et nos petits cœurs de beurre.
Alors cette année, je ne sais pas encore si ça sera du bocal SOS Cookies, ou alors un Tote Bag personnalisé, ou bien un cadeau fait maison dont je te parlerai bientôt.
Mais je sais que je les remercierai encore et encore.
Et je sais que mes ptisQ leur feront un bizou et ptet même un câlin.
Car je sais que mes enfants ont passé une bonne année scolaire.
Et plus que le bulletin scolaire (ils passent pas le bac hein), le plus important c’est qu’ils aient eu envie le matin d’aller à l’école. Et d’y retourner le lendemain. Et qu’ils s’y sentent BIEN.
Car avec Maitresse, ils y sont les 3/4 de l’année (ne chipote pas j’ai dit) et ceci les 3/4 de la semaine, et encore plus les 3/4 de chaque journée.
Dans mon laïus j’englobe chaleureusement les ATSEM qui ne déméritent en rien.
Et les directeurs qui doivent mener leur navire de main de maître (quel jeu de mot parfait)(une pensée au directeur de l’école des ptisQ qui part à la retraite après plus de 30 ans de bons et loyaux services).
Et je pense aussi aux animateurs et dames de cantine, of course.

Alors toi parent, si tu ne te rends pas bien compte de tout ça, ou si tu as encore des doutes ou critiques en poche, si tu penses qu’elle ne mérite pas ses mercredis et vacances scolaires, je te conseille de t’immerger dans la classe de ton enfant une journée.
Une demi journée déjà c’est pas mal si t’es flemmard.
Au lieu d’aller aux soldes, prévois toi un RTT sortie scolaire.
Déjà il te faudra quelques minutes pour t’imprégner du brouhaha ambiant dans la cour.
Après : observes. Observes bien.
Regardes comme elle gère son navire elle aussi. Comme elle se fait respecter (ELLE)(bourdel pourquoi je dois répéter 50 fois de ramasser ces ciseaux qui traînent MOI). Comme elle dirige sa troupe avec brio. Comme elle gère son planning ARCHI minuté sans faillir. Comme elle reste égale à elle même du matin au soir. Comme elle perd pas patience. Comme elle les respecte tous. Comme elle les aime tous.
Ouai parce qu’elle les aime j’en suis sûre.

Moi je dis : respect.
Maîtresse : respect.
MERCI.
Avec un M comme Muriel (et Marie Laure, Marie-Lyse et Monsieur M… ou Mme M…), E comme Elisa (et Emilie), R comme Mme R…, C comme Cédrine (et Cendrine et Conception) et I comme IlnyapersonneavecunI.

BRAVO.
Avec un B comme Barbara, R comme Mme R…., A comme Anne-Lise, V comme Vanessa (ou Mme V….. ou Mme V….. ou Mme V…. ou Mme V….), O comme dans Monsieur .O.O.

 

Voilà les tote bag qu’elles ont eu – avant repassage !

Maitresse je te vénère.
Maîtresse tu mérites une médaille parfois.
Maitresse tu méritais bien un article.
Pour tout ça.
Pour avoir accompagné mes enfants.
Pour avoir accompagné NOS enfants.
Pour les avoir aidé à grandir bien cette année.
Pour leur avoir appris toutes ces choses et fait découvrir tant d’autres.
Alors reposes toi pendant tes vacances amplement méritées.
Reposes toi bien.
Et à l’année prochaine !
Selky

Selky ne te parlera pas de ça… S17E05

31 Mai

Ne va pas croire que depuis la fin de mon demi travail j’ai davantage de temps. Je n’ai le temps de pas grand chose… Pas le temps pour du superflu. Je ne te parlerai donc pas de ça. Ni de ça non plus. Ni de ces petits riens. De ces petits tous petits bouts de rien…

Je ne te parlerai pas de cette fucking faille temporelle qui me torture le ciboulot.
Tu vas avoir sizans dans quelques mois et je me suis surprise d’acheter ton cartable pour le CP aux puces le mois dernier. Le CP…. #outaibebeoutai. Tes pantalons rétrécissent encore. Tu as fais une coupe de cheveux de bogosse mais tu ne veux pas mettre de gel. Tes siestes ressourçantes de la  xfatigue de champignon qui pousse se font plus rares. Tu ne veux plus continuer le karaté. Ptet le tennis. Ou le foot pour jouer avec S. et L. qui court vite. Mais il faut finir l’année. Tu as toujours une tripe de vide comme on dit par chez nous : tu peux dire « j’ai faim » dix fois par jour. C’est pas qu’on te nourrit pas pourtant. Tu vas prendre le train pour la première fois dans quelques jours tu es excitation et a réclamé d’aller dans la voiture haute. Check.

Quant à toi ma Minimi, tu ne rétrécis pas non plus et m’arrive au niveau des miniboobs. N’envisage pas de me dépasser trop vite tout de même. Même si je te le souhaite un poil. Tu as fait soigner ta première carie avec bien plus de courage que je ne l’aurais imaginé (et bien plus sereinement que moi soit dit en passant qui ait une gestion du dentiste de type crispée de la mâchoire et fermage d’yeux le plus fort possible en m’agrippant au fauteuil). Idem pour la pose de ton premier appareil dentaire mis en 2 fois moins de temps que prévu. Imperturbable du dentiste. Qui est cette enfant qui ouvre paisiblement la bouche pour se faire triturer ?
Tu as fait percer tes oreilles il y a quatre semaines. Je m’en souviendrai de ce samedi aprem mère fille qui s’est terminé sur ce perçage sur un Minicoupdetête. T’avais dit jamais de la laïfe ça fait trop mal. Et puis finalement le « tu veux y aller? » « Bah pourquoi pas? » s’est terminé en double perçage simultané (ça c’est top merci aux 2 bijoutières) au top de la synchronisation du perçage.  Sans quoi je suis pas sûre qu’il y ait 2 oreilles percées à ce jour.  Samedi dernier tu as troqué les prothèses contre de jolies cerises que tu ornes fièrement. Dans 20 jours tu pars pour ta première classe verte, tu hésites entre excitation et appréhension, j’oscille entre « tu vas t’éclater » et « on peut ptet planquer un portable dans ton doudou?? » (joke).

[…]

%d blogueurs aiment cette page :