Selky a arrêté de fumer … depuis 5 ans

Aujourd’hui cela fait 5 ans que j’ai arrêté de fumer !
5 ans !
Jamais je n’aurai cru y arriver !!
Jamais je ne pensais en être capable !!
Pour la peine, j’ai repris l’article des 1 an, et j’ai mis à jour les chiffres et infos de ce que j’y ai gagné !

Aujourd’hui cela fait aussi :

21600 cigarettes que je n’ai pas allumées (pinaise, toussa !!)
259200 bouffées toxiques que je n’ai pas inhalées. (ah ouai quand même)
93 patchs collés un peu partout sur mon corps. (là ça n’a pas chanchéééé!)
260 semaines sans tousser ou racler de la gorge ni être essoufflée.
2600 euros que je n’ai pas dépensés. (c’est pas les SoLdEs ?)
1310410 minutes sans faire une Minicrisedenerf parce que je n’ai plus de tabac. (ça fait vraiment beaucoup de minutes que je passais à râler à cause de ça hein !! Tu te rends compte DD?)(J’ai encore pas mal de ressources)..
3640 cafés que je bois sans clope (et non ça va, le combo ne me manque pas tant que ça !)
232semaines depuis lesquelles je ne ressens plus le « manque » physique. (ayé, plus droguée Selky 😉
1 cigarette électronique saveur « Rhum jamaïca » sans nicotine dans mon tiroir… (elle est toujours là, mais je n’y touche plus du tout.)
872416 minutes que je me sens (un peu) plus calme, moins speed et « en manque » entre deux cigarettes. (ça c’est hyper appréciable, de plus être en manque, speed..)
12 paquets de tabac jetés dans la poubelle-voiture-tiroir-garage-endroit secret par DD et récupérés dans les minutes, ou l’heure qui suit. (pas bougé non plus)
276 fois que j’aimerais bien emprunter la DeLorean pour aller me foutre une trempe au lycée quand je fumais en cachette derrière le bâtiment de techno.
365 heures et demi que je n’ai pas passées à chercher mon futur cancer sur Doctissimo. (ça non plus ça ne me manque pas!)
54015 minutes passées de plus avec mes enfants plutôt que dehors à me cailler les miches ou éviter les gouttes seule comme une c…..
8, 70 mètres de sparadraps déroulés pour faire tenir ces patchs. (pas chanché non plou)
1825 jours que je sens meilleur du bec, de l’habit, de la voiture, du cheveu, de la maison. (tu sens la bonne odeur autour de moa ?!)
3983 grammes de plus dans le cuissot et le bidou et la fesse. (fuck, faut raffermir toussa… J’ai limité la casse!)
43 776 heures que le risque d’infarctus du myocarde a diminué (de moitié!)  que mes poumons ont viré mucus, résidus de fumée, nicotine.
1 sur je sais pas : Le risque d’accident vasculaire cérébral a rejoint celui d’un non-fumeur. (hypocondrie mon amie est rassurée, un peu…)
1098 insomnies évitées. (mais les cauchemars sont toujours là…)
3769 fois que je me suis dit « demain, j’arrête » et une seule fois « bonne« . (punaise : la bonne !! J’y crois presque pas, même cinq an plus tard!)
2524120 minutes que ma pression sanguine et les pulsations de mon cœur sont redevenues normales. (boum, boum, boum, boum)
80 fois où l’on m’a félicité. (ça et mes enfants, la seule chose dont je sois fière et pour laquelle je veux bien qu’on me félicite encore et encore!)
215 semaines et 1 jour que j’ai retrouvé mon dernier paquet de tabac + feuilles + filtres + briquet dans ma voiture – que j’ai dit à mon père qui était avec moi « C’est bon tu peux les jeter à la poubelle » sans paniquer à l’idée de ne plus en avoir « au cas où », et sans la possibilité de les récupérer 10 minutes plus tard car on était en ville. (vivi, m’en rappelle, je le cherche plus ce paquet, plus besoin!)
BiiiiiiiiiP fraises Tagada, Carambar, cuillères de Noisette, chocolats et autres grignotés de ci de là pour compenser. (chuuuuuut)
453 fois où je me suis bouché le nez en sortant du ciné, mise en apnée ou écartée d’un groupe de fumeur (ça me dérange toujours)
21 cm2 de gagné dans mon sac de femme et vous savez à quel point j’en ai besoin…!!! (je suis toujours en quête perpétuelle!)
5 tentatives pour arrêter qui n’ont pas fonctionné avant : magnétiseur, hypnotiseur, patchs seuls… (hypnose… quand j’y repense… Je me revois m’envoler avec des ballons accrochés aux poignets… essayant de ne pas glousser)
1825 jours que j’ai écrasé ma dernière clope, sur le parking de mon gygy, après qu’il m’ait posé « feu régilait number 2 » à 10h47. (yes !)

Aujourd’hui cela fait 5 ans que je n’ai pas touché une cigarette.
Aujourd’hui j’en suis là et je ne pensais pas un jour y arriver…
Aujourd’hui pour fêter ça et parce que c’est tellement rare,
Aujourd’hui je vais le dire haut et fort (parce que ça fait du bien)

PUTAIN QUE JE SUIS FIERTÉ !!

Aujourd’hui j’ai gagné tout ça.
Aujourd’hui je suis forte et j’espère le rester…
Aujourd’hui je vais fêter ce renouveeeaaaaauuuu !

Selky liste ses non résolutions #2018

Je ne sais pas pourquoi tous les ans je m’acharne à faire une liste de résolutions (et et et là) car je ne les tiens pas. Nouvelle année nouveau départ nouvelles envies c’est ça ? C’est limite anxiogène et stressant de constater qu’on n’y est pas arrivé ou qu’on n’a tenu aucune résolution fixée. Suis je pour autant nulle ? Ais-je pour autant passé une mauvaise année ? Si je regarde en arrière j’ai pas l’impression j’ai même mis en place des choses plutôt sympas. Mes enfants vont bien et c’est bien là l’essentiel. Alors cette année plutôt que de dresser une liste de choses à faire en 2018 je vais faire l’inverse et noter les 10 choses que je ne ferai pas cette année.

1. Je n’arrêterai pas de manger de la viande. Je ne deviendrai pas végétarienne,  végétalienne, vegan ou quoi qu’est ce d’autre.  Parce que la cuisse de poulet c’est trop bon. Et le jambon et le saucisson et le hachis parmentier aussi. Et la tartine beurrée avec l’œuf à la coque aussi. (Et la crêpe au nutella aussi). Parce que j’ai trouvé un réconfort certain dans le (mauvais)(pas équilibré)(réconfortant) miam. Que j’ai arrêté de fumer y a bientôt 5 ans (5 ans bourdes) et que je vais pas m’enlever ça. Ma compensation grignotale…
Je veux/peux bien me passer de viande rouge parce que je suis moins fan de tout ce qui est rouge sanguinolent, donc à moins d’une semelle peu digeste et de steak haché j’en mange peu.

2. Je ne ferai pas non plus de régimes ou autre arrêt du sucre / gras / pain / gluten machin choses / lait / œuf. Mon estomac et mes intestins se portent bien. Merci. Je ne suis intolérante en rien (enfin si : j’ai du mal avec les cons.) mes enfants et DD non plus. Du coup pourquoi chercher la complication nourricière. Alors non faut pas abuser des bonnes choses toussa : pas trop de gras pas trop de sucré… Mais euh hein… On revient de tellement loin avec ma puce dans la relation miamesque (et encore quelques rechutes parfois…) que lorsqu’elle me demande de mettre sur des crêpes du nutella ET du sucre (oui oui) je la laisse faire. C’est sa seule gourmandise et tu te doutes que ce n’est pas every day. Et force est de constater que j’ai réussi à arrêter de fumer il y a cinq ans bientôt (quoi je l’ai déjà dit et alors) donc je réussirai bien à arrêter ou bien diminuer le grignotage compulsif de type compensatoire qui s’est installé… Ou pas…

Selky liste ses non résolutions

(Non je n’arrêterai pas les bains non plus – pardon)

3. Je ne prendrai pas un abonnement à la piscine. Je reprendrai ptet même pas une carte de 10 séances tarif chômeur. Parce que ça fait 4 ans que je dis que j’irai et force est de constater que c’est un échec humide. La piscine c’est bien l’été dehors mais l’hiver je ne m’y fais pas… Et j’ai un réel problème avec l’humidité froide. Le passage du pédiluve. La sortie du bassin jusqu’à rhabillage est une épreuve sordide avec ces nombreux obstacles de type cheveux mouillés étrangers qui finissent dans mes orteils, habits qui tombent par terre dans la cabine, froid de mon corps fripé… Tout le bénéfice de la douche en maillot est parti… De toute façon faut se redoucher at home vu l’odeur tenace.

4. Je ne prendrai pas d’abonnement à une salle de sport à un demi smic l’année pour enchaîner squat ou autre posture de torture pour le corps. Je ne me lancerai pas non plus dans un challenge de 28 jours pour perdre de la fesse ou galber le cuissot. Je n’ai aucune volonté sportive et aucun plaisir à faire ce genre de sports là j’entends. Alors je me contenterai d’enfourcher (dépoussiérer) mon vélo d’appartement les jours impairs quand la Lune est alignée avec Mercure et qu’une nouvelle saison d’Homeland est sortie.

5. J’achèterai le moins possible d’affaires neuves et chères (j’entends habits surtout) et provenant de pays lointains fabriqués dans des conditions pas très catholiquement correctes. Les vide-greniers et autres occasions sont mes alliés. Je t’ai déjà raconté ma passion pour les fripes. Je ne vois aucun problème dans le fait de m’habiller avec des habits déjà portés. De même pour mes ptisQ. Sauf les chaussures les concernant. Et les pantalons pour ptiQ troueur de genou. Et quand je vois le prix des habits neufs en magasin j’ai de l’urticaire… Non mais seriously… Parfois près de 100 euros pour un manteau… Que l’enfant portera une seule saison. S’il ne l’a pas perdu ou déchiré à l’école entre temps of course de bien entendu…

Selky liste ses non résolutions 3

(Non je ne m’habillerai pas en femme non plus – pardon)

6. Je n’arrêterai pas de râler ni de crier… Je veux bien faire des efforts. Mais arrêter me semble contre nature et risquerai d’entraîner des dommages collatéraux irrémédiables de ma personne. De type urticaire. Somatisation. Je veux bien faire des efforts. Je prône l’empathie et l’écoute avec mes ptisQ. Je fais de mon mieux pour être la plus bienveillante possible. Je lis même des livres sur le sujet pour m’imprégner au mieux de la communication non violente (cnv) et en faire ma religion. (Le livre en question est « Les murs sont des fenêtres. Sinon ce sont des murs.« ). Mais le chemin est long. C’est comme la méditation ça. Il faut en faire une pratique quotidienne… Être en conscience et centré sur soi et ses ressentis et ceux de son entourage à tout moment pour en voir les bénéfices et ressentir les bienfaits. Donc j’y chemine… Document mais surement.

7. Je n’arrêterai pas de surfer sur mon téléphone non…mais je veux bien faire des efforts quand je suis avec les enfants. Et le soir aussi…Idéalement remplacer le pianotage pré nocturne par un peu de lecture serait l’idéal.

8. Je ne vais pas devenir adepte et convertie à 100% au zéro déchet / produits bio / décryptage d’étiquettes / fabrication maison … mais y aller petit à petit me semble plus raisonnable. Les réflexes sont durs à éliminer comme utiliser du sopalain plutôt que les serviettes à tables. Les cotons plutôt que les débarbouillettes cousues par mamie. J’ai qu’a arrêter d’en acheter tu vas me dire. Ouais mais j’ai peur d’en manquer. D’en avoir besoin et de me trouver au dépourvu. C’est con hein.. Concernant les produits d’entretien ça par contre je plaide coupable je sais qu’il est facile de faire avec peu et des basiques… Mais je ne m’y suis pas mise. Concernant les produits pour le corps pour moi et les enfants idem je n’ai pas encore passé la vitesse supérieure en décryptage d’étiquettes et tout bio tout green. Après mis à part le gel douche et la crème hydratante ils n’utilisent rien d’autre. Mais c’est déjà ça que je peux améliorer. Idem x100 me concernant. Je dois me mettre à faire mes déos, crèmes de jour, baume à lèvres et autres cosmétiques. Ça par contre ça pourrait réellement devenir une résolution car je DOIS vraiment le faire. Surtout que Minimi grandit et va bientôt devenir coquette donc je dois anticiper tout ça.

9. Je ne vais pas m’arrêter de penser réfléchir avoir 10000 idées à la minute anticiper ruminer ressasser prévoir programmer lister… Mais je vais tenter de me préserver un peu. Méditation… Pleine conscience… Cnv…. J’essaye de voir tout le positif dans cette réflexion intensive : mon blog, mes rédactions pro, mes projets pro rondement menés l’année passée et en fin d’année dernière (dont je  suis quand même un peu fière).

Selky liste ses non résolutions c2

(Non je n’arrêterai pas cet air mystérieux)

10. Je ne vais pas arrêter mon blog. Je t’avoue que l’idée me traverse le ciboulot ces derniers temps. Qui lit encore des blogs aujourd’hui ??? Moi la première j’en lis moins. Je suis plus souvent connectée sur les réseaux sociaux : Facebook (de moins en moins) et Instagram et YouTube (de plus en plus). J’avoue devenir un peu accros aux stories sur Instagram.. Quand on se dit qu’elles ne durent que 24 heures on peut se demander l’intérêt et l’avenir des blogs désormais. Tout va vite. On clique. On n’a pas le temps… Bref. Du coup… La question se pose. Mais même si je ne suis plus autant assidue dans l’écriture qu’à une époque. Même si j’ai et que je prends moins le temps d’écrire, c’est quand même mon espace. J’y ai des souvenirs… J’y tiens quand même ! D’ailleurs je crois que certaines copines ont fait imprimer leur blog dans un livre c’est chouette je trouve. Bref. Je suis toujours lààààààà !

Bonne année les Zamis.

Ça donne quoi chez vous les résolutions ….???
Et que le cul vous pèle.
Selky

Selky a testé la « Chasse aux trésors » dans Montpellier

Selky a participé à une chasse au trésors un peu spéciale dans Montpellier, une façon ludique et originale de (re)découvrir la ville en famille ou entre amis à travers des énigmes à résoudre.

Selky teste la Chasse aux trésors dans Montpellier

Les « Chasseurs de Trésors » ont créés, comme le nom l’indique, des « chasses aux trésors » dans différentes villes de la région Occitane: Montpellier, Narbonne, Carcassonne, Gruissan, mais aussi Colllioure et Martigues. En pratique ça donne ça :
Tu achètes une petite box à l’Office de Tourisme de la ville, c’est le point de départ du jeu de pistes. Son prix varie entre 12 et 15 € selon la ville.
La box contient tout le nécessaire au bond déroulement de la partie :  une petit carte de la ville (tu peux en prendre une plus détaillée à l’Office de Tourisme), des indices, un crayon parchemin,  mais aussi des gadgets surprenants te permettant de résoudre les énigmes. out est fourni, il ne te manque que tes jambes pour crapahuter et ta tête pour réfléchir aux énigmes.

selky chasse aux trésors montpellier 1

Sur Montpellier il y a deux box disponibles :

  • Il faut sauver Mamie Louche – Le pitch : « Lors de son dernier voyage dans le temps, mamie Louche est revenue avec une drôle de maladie : la gentiphilis. Ta mission : trouve le moyen de guérir mamie Louche de cette terrible maladie avant qu’elle ne se transforme en mamie gâteau. Si tu y arrive, tu obtiendras une récompense et plus important encore : sa considération… » – idéal pour familles, enfants et étudiants.
  • Mamie j’ai raté le futur – le pitich : « Lors de son dernier voyage dans le temps, mamie Louche a fait garder sa petite fille à l’un de ses vieux amis montpellierains. De retour à notre époque mamie Louche a non seulement oublié de la récupérer mais a également oublié à qui elle l’avait confiée.Mamie Louche offre une récompense à celui ou celle qui lui dira qui garde sa petite fille et si possible rapidement avant que ses parents s’en rendent compte…  » – idéal pour familles, enfants

Selky redécouvre Montpellier

Nous avons testé la seconde box, plus adaptée pour des enfants de l’âge des ptisQ et avons donc aidé Mamie Louche à retourner dans le temps pour retrouver à qui elle avait confié sa petite fille !
C’est parti pour 1H30 de promenade dans Montpellier Les énigmes nous ont emmener découvrir des lieux connus, insolites, voire méconnus de la ville. Arrêt au stand pour résoudre une énigme et un petit moment culturel en plus !

selky chasse aux trésors montpellier

Nous avons décidé de faire cette chasse aux trésors un dimanche qui par chance était méga ensoleillé et avons convié toute ma famille pour participer.  Tout le monde s’est pris au jeu pour résoudre au mieux les énigmes. Nous avons découvert des monuments, ruelles ou encore des petites places que nous ignorions et apprécié de redécouvrir des lieux emblématiques de la ville.

C’est extrêmement bien pensé, ludique et adapté pour toute la famille. Même les enfants ont adoré participer – Minimi nous faisait la lecture – et résoudre les énigmes.
Les énigmes permettent d’orienter le regard des chercheurs de trésors vers des objets cachés ou que nous n’aurions pas pensé observer : détails sur un monument, fresque murale, cadran solaire…. En plus, nous avons appris plein de choses, notamment qu’il y avait tant de personnages célèbres de Montpellier.
Je ne vous en dit pas plus pour ne pas spoiler le jeu, mais c’était vraiment un chouette moment.
A la fin de votre aventure un trésor nous attendait à l’Office du Tourisme …

Selky est fière d’avoir aidé Mamie Louche à retrouver sa petite fille et d’arborer le sésame idoine.
Chouette expérience que cette « Chasse aux trésors » que je vous conseille pour découvrir une ville ou redécouvrir la vôtre d’un œil nouveau !