Selky teste le renforcement positif

Selky teste le renforcement positif à la maison avec les ptisQ : ou comment valoriser leurs bons comportements plutôt que souligner les mauvais ou encore « punir ».

Je sais pas vous, mais moi je trouve que nos enfants ont tellement d’efforts à faire pour grandir et qu’on leur met une « pression » indirectement, tout au long de la journée.
On leur impose de suivre le rythme de foufou quand même : réveils matinaux, vite le pti dej, vite on s’habille, vite les dents, vite le manteau, ah mais le pipi, puis vite à l’école, enchainer avec une journée d’école plutôt bruyante (avec option garderie matin et / ou soir pour certains, cantine and co), puis parfois on enchâine avec les activités, pour fini avec le fameux rush du 18h-20h.
Déjà que nous peinons parfois à suivre ce rythme quotidien, on leur demande la même chose avec leur petit corps… les balades en marchant comme les grands, les repas à notre rythme, allez vite faut y aller, on va être en retaaaaaaaaaaard, l’école va ouvrir allezzzzzzzzz, à taaaaaaaaableeeeeee, à la doucheeeeeeeeeeeeee (etc etc).
Et durant les journée d’école, Ils doivent faire preuve d’attention, de courage, prendre sur eux, affronter leurs peurs, apprendre toujours, pour « bien grandir » ! On leur en demande tant !!

renforcement positif selky bisCul et chemise version 2017

On leur répète tellement de choses « négatives » toute la journée : « dépêches toi, arrêtes de courir, fais moins de bruit, écoutes moi, manges plus vite, arrêtes » !! C’est vrai quoi, on a tous tendance à relever quand ça ne va pas !
Je le fais aussi rassurez-vous, un peu trop à mon goût, mais prise par le rythme effréné du quotidien, des rythmes et horaires à respecter : pas le choix, il faut être à l’heure et donc « se dépêcher ». Non, je ne suis pas une « maman calme », ni parfaite qui ne court jamais et ne transpire pas. J’ai beau être plutôt organisée, nous nous dépêchons et nous courrons. Et donc je les « presse » souvent. Cela ne m’amuse guère, mais avons-nous vraiment le choix ??
Et encore je nous considère comme relativement privilégié en comparaison avec les personnes habitant en RP ou même si j’avais un travail avec horaires fixes.

(parenthèse rush du quotidien fermée)

Mes ptisQ, je suis fière d’eux . Et je le leur dit. Je pense qu’il est important de saluer leurs efforts, de leur dire que l’on est contents et fiers d’eux. Alors avec DD, on s’efforce de souligner le plus souvent possible les choses positives, féliciter et valoriser leurs bons comportements. Même les plus petits, qui peuvent paraître insignifiants. Ce sont d’ailleurs ceux là qui doivent être le plus soulignés « ah mais merci d’avoir débarrassé la table tout seul » (par exemple).
Et mine de rien, ça demande une attention de tous les instants et des « mini efforts ». Il faut être attentif  tout le temps. Car inconsciemment on a plutôt tendance à leur dire quand ça ne va pas (-) que quand ça va (+).

Concrètement ça donne quoi :

  • On salue leurs efforts, leurs progrès, les « bons points ou gommettes » qu’ils ramènent de l’école en fin de semaine synonyme de bon comportement !
  • On encourage les efforts dans leur travail scolaire : les nouveaux mots lus de Tinyni, le cahier propre et les dictées sans fautes de  Minimi,. Gros challenge de la lecture pour Tinyni cette année et on passe un cap dans les devoirs avec Minimi : CM1, ça rigole moins !
  • On les félicite d’avoir été sages et patients : au supermarché, dans la salle d’attente du médecin, pendant un long trajet en voiture…
  • On les remercie de ne pas avoir fait les zouaves pendant un appel téléphonique. Je ne sais pas vous, mais les miens ont une fâcheuse tendance à se faire bruyamment remarquer dès que je décroche le téléphone !
  • On prend deux minutes pour regarder leur nouveau dessin (mes enfants sont de grands producteurs de dessins..) et on souligne combien ils ont choisi de belles couleurs, ont dessiné de nouvelles choses,  mis pleins de détails, plutôt que de dire « oui oui magnifique ton dessin« .

 Selky teste renforcement positifCul et chemise version 2014

  • On félicite et remercie Tynini quand il range de lui même ses jouets, a bien mangé comme un grand, va chercher ses chaussures, ne fait pas le cirque pour enfiler son manteau…
  • On répète à Minimi combien nous sommes fiers de la grande sœur qu’elle est, de la façon dont elle s’occupe de son petit frère, lui explique elle aussi les choses, lui apprend à « lire », le protège  ;
  • On les félicite quand ils ont bien mangé et été sages à table !! Oui ça arrive quelques fois, apprécions donc le à sa juste valeur !
  • On a mis en place un petit tableau avec points de couleurs, affiché dans la cuisine, rempli au pied levé :
    • Vert pour un bon comportement ou acte spontané / gentil / fait sans râler  comme mettre la table, aider à débarrasser le lave vaisselle, plier le linge, ranger le bourdel dans sa chambre, rangé les courses avec moi. Tâches ménagères ou comportement sympa avec moi ou entre eux ou avec les autres. Par exemple, nous sommes au parc et je vois Minimi aider un enfant à grimper sur le tourniquet. Je le remarque de loin et en rentrant je lui dis « tu sais je t’ai vu aider le petit garçon à monter sur le jeu, c’est gentil de l’avoir aidé tu sais » (+ petit discours bienveillant) = ben ça, ça mérite un rond vert, voire deux. Et bim le smile sur son visage de type ouah chui fière de moi !!
    • Orange = comportement relou : ralâge intempestif, pas écouté, m’ont trop fait répéter, me mettent en colère..
    • Rouge = dépassage de bornes :  me répondent, se tapent. Ça arrive rarement mais il y ‘en a eu.
      > Au bout de 10 ronds verts ils ont une petite récompense, pas forcément un cadeau de type jouet, mais ils gagent le droit de :  manger devant la télé, faire un jeu en solo avec moi, aller acheter des bonbons…
      > Si trop de oranges : mini punition de type un jour sans télé (autorisée en semaine après le combo goûter/ devoirs) voire plus de jours, ou privés de tablette pendant une semaine (mais n’y jouant que 15 min par semaine quand Jupiter est alignée avec Mercure, cela ne leur manque pas vraiment).
      Je ne pas encore au point avec moi même concernant le nombre de oranges pour en arriver à ces « punitions ». Donc ça fluctue, 5 souvent. Faudrait que je fixe cela.
      Si trop de rouges, j’imagine que ça serait grosse punition comme privé d’anniversaire chez une copine MAIS déjà nous ne sommes pas confrontés à cela (on a du en avoir un par ci et un par là) ET je trouve ça nul de les menacer de ce genre de choses et PIRE de les priver de ses moments festifs. Mais avec DD on est pas toujours d’accord avec les « punitions ». Heureusement qu’ils sont plutôt cools et que nous n’ayons pas à en arriver là.
      On remet le tableau à zéro le lundi matin et on essaye de penser à le remplir, avec surtout du vert hein ! JE répète : c’est le vert qui renforce le positif et qui influe le mieux sur leur comportement .
      Vert = acte positif = je fais des choses bien = j’en suis capable = maman est contente et fière de moi = je suis félicité et récompensé pour mes efforts =  tiens si je recommençais .? . Roue positive.
      Orange = mauvais comportement = déjà je me sens mal = en + j’ai du orange = j’ai peur d’une punition = maman est triste et fâchée = je suis triste et fâché = j’ai pas envie de faire d’efforts = je suis plus enclin à avoir d’autres oranges… Roue négative
  • On leur répète le soir avant le coucher combien on a passé une bonne journée avec eux, qu’ils ont été adorables, sans chouinage et qu’il faudra recommencer encore et encore !!
  • On leur dit aussi très souvent qu’on les aime (comme ils sont) tout simplement !

Même si cela peut sembler des choses plutôt futiles ou que l’on attend naturellement d’eux, nous trouvons que ce « renforcement positif » est plutôt favorable. Cela les encourage à faire des efforts et progrès. Ils sont à leur tour fiers d’eux, sont contents de nous faire plaisir et ainsi nous avons envie de leur faire plaisir à notre tour….

J’ose espérer que cela les aide à prendre confiance en eux, à se dire qu’ils sont capables de faire des choses bien. J’aimerais tellement qu’ils commencent leur petite vie avec le capital confiance à 100% (ou du moins le plus rempli possible) !!
J’en profite pour vous montrer une petite vidéo que ma copine Sophrologue Magali avait partagée. Sur l’acceptation. Et qui m’avait bien plu.

Pour le moment, cela fonctionne assez bien à la maison.
Pourvu que ça dure !
Et toi c’est quoi tes astuces renforcement positif ?

Selky

Selky a reçu un chef à domicile avec La Belle Assiette

Selky a été invitée à tester le concept de La Belle Assiette, qui propose des prestations de chefs à domicile. Tu veux en savoir plus sur le concept  ? Je t’en prie, installes toi.

La Belle Assiette : kézako ?

La Belle Assiette  est un plateforme qui recense à ce jour plus de 400 chefs partenaires partout en France et même à l’étranger.
Le concept est simple : un chef vient à ton domicile avec tout le nécessaire à la préparation d’un bon repas (de chef donc). Il se met aux fourneaux dans ta cuisine (l’occasion de faire une petite pyrolyse avant qu’il ne débarque), sert les convives à table, fais la vaisselle et nettoie la cuisine avant de partir (si ça c’est pas de l’argument !).
Les chefs voulant intégrer la plateforme doivent effectuer un diner « test » qui leur permettra d’obtenir le label « Validé par le jury ». Ce label leur permettra d’être visibles sur le site et de proposer leurs services.
Selky a été choisie pour  le « dîner test » de Sarah Ben Nenni, jeune chef à domicile qui postulait sur la plateforme.

selky belle assiette 1

Notre soirée avec le chef Sarah de La Belle Assiette

Sarah est une passionnée de cuisine. Après une expérience de deux ans dans la restauration, elle se lance dans la réalisation de son projet : la préparation de plats faits maison pour particuliers. Elle se consacre désormais à son métier de traiteur, afin de proposer des menus innovants et savoureux, à base de produits FRAIS et à prix plutôt raisonnable.

Lire la suite

Selky cuisine du poulet miam !

Aujourd’hui, je ne vais pas vous parler de légumes , ni de plat complet / planquage de légumes.
Aujourd’hui je vais te parler d’un des plats préférés de DD.

Le poulet miam.

Le poulet miam c’est en quelque sorte des beignets de poulet – ambiance sucré-salé – avec des poivrons et que l’on sert avec du riz.
Le poulet miam, DD  il adooooooooore ça. Il me le réclame de temps en temps, souvent par sms, avant qu’il parte du boulot. Ou alors il espère secrètement en trouver dans la sauteuse quand il rentre et qu’il croit le « humer ».
« Qu’est ce que tu m’as préparé de bon pour ce soir? »
« Rien, pas d’idée. Flemme. Ptis relous. »
« Tu me ferais du poulet miam? »
(grrrrr) »Oui avec plaisir mon DD ».
Ou alors je lui fais spontanément de la gentillesse, comme ça il est content quand il arrive à la maison !!!

140618 Selky_poulet_miam (2) Tu les vois les singes sur les baguettes de Selky?
La photo date de la varicelle des monstres
Imagines donc depuis quand cet article est dans mes « brouillons »…
 

 

Lire la suite