Selky te présente de la découverte kids friendly

Selky te présente quelques jolies nouveautés ou pas de type découverte reçues ces derniers temps. Il y en a pour tout le monde mais tu te doutes que ce sont surtout des découvertes kids friendly et pour toute la famille !

Selky te présente de la découverte kids friendly 1

Pour fêter le lancement du blog « Je suis en CP« , j’ai eu l’occasion de recevoir ce petit sac garni de livres de la collection du même nom : « Je suis en CP » des éditions Flammarion Jeunesse !
Le blog apporte une plus value à cette collection déjà riche de 19 tomes, il informe des actualités autour des livres, des goodies à télécharger (calendrier mensuel, accroche porte..), un coin parents, un coin enseignants avec des fiches pédagogiques et plein d’astuces pour aborder l’étape « lecture » avec ses enfants.
Tinyni est en CP et ces petits livres sont tombés à point nommé. « On lit un peu tous les jours pendant les vacances » la maîtresse elle avait dit. On a essayé…  défi relevé.
Mention spéciale pour le livre en anglais : I like it yeah !

Selky te présente de la découverte kids friendly 2

Selky a reçu un joli coffret éducatif des Éditions Eyrolles : « Les expériences de Sciences avec Montessori ». Ce coffret propose des activités présentées par une éducatrice Montessori pour éveiller la curiosité scientifique et l’esprit de recherche des enfants. Ces activités sont adaptées pour les enfants de 3 à 12 ans.
Ludique et pédagogique, il est composé de 40 fiches qui invitent les enfants  à faire des expériences scientifiques de façon amusante : 34 expériences à réaliser, 4 activités et 2 planches à découper. Il y a même un petit livret qui présente Maria Montessori et le développement de l’esprit scientifique. Des pages sont prévues pour que l’enfant puisse illustrer les expériences qu’il réalise.
Rien de mieux que de mettre la main à la pâte pour appréhender les Sciences et éveiller leur curiosité.

Selky te présente de la découverte kids friendly 3

Selky a testé le match de foot MHSC / Rennes dans la tribune famille du stade de la Mosson de Montpellier. La tribune famille est Kids friendly à souhait avec pleins de jeux pour les enfants : stands de tir au but, petits matchs, baby-foot, menus enfants à la buvette, stand coloriage, petite aire de jeux pour les enfants gigoteurs… et même une mascotte pour prendre la pose avec Selky
Le soir du match, c’était ambiance Halloween avec de la jolie déco qui va bien, pleins d’enfants et grands venus déguisés, un stand maquillage, de la sculpture de ballons, des bonbons, du coloriage citrouillal, une borne photobooth version Halloween et des animateurs super festifs
Il faisait un peu venteux du frisson, Montpellier s’est incliné 0/1 face aux Rennais qui ont beaucoup simulé de la chute blessante, mais on avait des couvertures, des chips et un vrai match de foot devant nous. Le premier pour les ptisQ.

Selky a pu commander de jolies cartes de vœux grâce à Pop Carte. Pop Carte kézako ? Un service en ligne de personnalisation de cartes. Un vaste choix est disponible : mariage, baptême, naissance, anniversaire, remerciement ou simple carte postale à personnaliser.. Et pour chaque thématique plusieurs modèles et formats sont disponibles. Toutes les occasions sont bonnes pour envoyer de jolies cartes à ses proches, et honnêtement ça donne envie quand on parcourt le site.
Mais c’est le thème « cartes de vœux 2018 » qui a attiré mon regard ! Je ne suis pas du genre à envoyer des cartes de vœux pour souhaiter la bonne année mais je me suis que c’était l’occasion ou jamais ! J’ai trouvé le format « magnet » sympa pour que nos proches puissent nous placarder sur leur frigo ! Banco : c’est parti.  Je choisi le format qui me plaît, il y en a pléthore à disposition. Je cherche des photos sympa sur mon ordi (possibilité de les sélectionner depuis Instagram), je les insère, les recadre toussa. On peut ajouter du texte, des stickers… enregistrer pour y revenir par la suite… Les enveloppes blanches sont fournies, il faut payer un petit supplément pour les avoir en couleurs ! Commande passée, reçue 3 jours après. La qualité est au rendez-vous, malgré le format « plutôt petit » : 10×10.

Selky a pu profiter d’une nouveauté festive à l’approche de Noël : la nouvelle carte cadeau Décathlon, festive et inédite pour plusieurs raisons :

  • Unique et personnalisable. Pour un gâter vos proches avec un cadeau unique et attentionné, il suffit de se rendre sur Décathlon.fr pour choisir une jolie photo qui sera imprimée sur la carte cadeau. Une fois commandée, elle sera livrée dans une pochette
  • La carte est non pas en plastique mais en carton et donc 100% recyclable.
  • Possibilité d’ajouter une photo ou une vidéo fun à l’attention du destinataire de la carte pour lui laisser un message personnalisé. Ça se passe sur Decath.fun pour l’enregistrer et pour l’heureux élu. Une expérience 2.0 festive t surprenante pour aouter un peu de fun par rapport à une carte cadeau lambda.
  • Petite touche féérique avec un coffret constellation offert en magasin qui en mettra plein les yeux pour Noël !!

SI j’étais toi je resterai dans le coin – car je te gâte !!
Tu peux aller jouer sur  mon compte Instagram pour remporter un bon cadeau de 40€ à dépenser sur le site Pop Carte !!
Tu peux aller jouer sur  ma page Facebook  pour remporter un bon cadeau de 30€ à dépenser chez Décathlon !!

Selky s’interroge sur la limite moqueries / harcèlement scolaire

Ce soir je m’interroge…
Où est la limite entre moqueries et harcèlement scolaire ?
A quel moment bascule-t-on de la simple chamaillerie à la moquerie qui elle se transforme en réel harcèlement ?
Le site internet « Non au harcèlement » donne cette définition du harcèlement :

« Le harcèlement se définit comme une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique. Cette violence se retrouve aussi au sein de l’école. Elle est le fait d’un ou de plusieurs élèves à l’encontre d’une victime qui ne peut se défendre. Lorsqu’un enfant est insulté, menacé, battu, bousculé ou reçoit des messages injurieux à répétition, on parle donc de harcèlement.

Les 3 caractéristiques du harcèlement en milieu scolaire :

La violence : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.
La répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.
L’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre. »

Sur le papier c’est plutôt clair et précis.
Mais en pratique :

Quand doit-on s’inquiéter, s’alarmer, intervenir ?
A partir de quand. A quel moment ?
Qui quoi comment ? Où quand pourquoi ? (Je m’emporte).

Qui doit-on interpeller : l’enfant moqueur en question ? Ses parents ? La maîtresse ?

(Ne vous affolez pas ô lecteurs nous n’en sommes pas au stade ultime mais je préfère me poser les questions….).
selky moqueries harcèlement
Au bout de combien de soirs en pleurs doit-on intervenir ?
Ça ce compte en quoi ?
En quantité de larmes versées ?
De kleenex froissés jetés sous le lit ?
En nombre d’heures passées à être en mode dragon colérique et triste, sans oser et avoir honte d’expliquer pourquoi à ses parents, puis exploser à 20h02 au moment de dormir ?
En nombre de minutes passées à pleurer au lieu de s’endormir ?
Ou alors en nombre de moqueries « subies »?
Il faut les compter sur un cahier et pointer à la police de la moquerie ?
La violence morale n’est pas « visible », ni quantifiable comme la violence physique (bien que…)
Alors : qu’en est elle ?
Quand commence-t-elle ?
Quand cela touche le physique ?
Une différence physique ?
Un simple trait de caractère ?
Un appareil dentaire ou des oreilles décollées ou un nez pointu ?
Bourdeldenouillesquoi…
Les enfants ne sont pas tendres entre eux.
Ils sont moqueurs. Bruts. Sans filtres. Directs.
Et ne se rendent pas forcément compte du mal que leurs petites paroles ou réflexions peuvent faire.
Encore plus sur un enfant zébré hypersensible qui manque de confiance en soi.
Doit-on laisser son enfant subir certaines « petites » moqueries sous prétexte qu’il doit s’endurcir ?
Qu’il doit se préparer à affronter la vie si dure et pleine d’épreuves qui les attend ?
L’enfant va t il passer pour un « chouineur rapporteur » s’il s’en plaint à sa maîtresse ?
Doit on lui apprendre à « se défendre » en « répondant » à son tour ?
Fera-t-on de son enfant une petite personne « sur protégée » si l’on intervient ? Ne va-t-il pas subir encore plus de moqueries ou remarques en retour ? Oh le cafteur t’es rien qu’un rapporteur…
Les parents sont ils prêts à entendre des remarques et mini plaintes du type « tu peux dire à ton fils /ta fille de laisser tranquille le mien / la mienne car ce qu’il/elle lui dit la/le blesse ? ». Sans procès d’intention mais simple intelligence d’adultes quitte à en discuter aussi avec les enfants en question ?
Enfin j’imagine que dans un monde parfait ça se passerait comme ça ?
On parle beaucoup à la maison. On anticipe. On prévient. Tu peux tout nous dire. Ce que disent les autres tu t’en fous. Ne laisse personne te dire que t’es nulle. Tu es parfaite comme tu es. Tu es la meilleure forme de toi et pour rien au monde on n’aimerait que tu sois différente. Valorisation. Respect. Tolérance. Paroles. On essaye de les parer au mieux. Tentative de remplissage de la jauge de confiance en soi pour partir avec un taux maximal…
On donne même des ptites répliques en cas de joutes verbales. L’important c’est pas d’être grand mais de toucher par terre. Ouais j’ai ptet des bagues (aux dents) mais quand toi t’en auras les miennes je les aurais plus moi. Ouais ben moi je préfère avoir des bagues que d’être bête et méchant.
Est ce aussi néfaste de lui apprendre à se « défendre » verbalement ?
Est ce méchant de répliquer comme ça ?
Cela ne va t il pas alimenter les chamailleries et donner du grain à moudre ?
Honnêtement j’en sais rien.
Mes enfants ne sont pas « méchants » mais ne sont pas non plus des anges. Ce sont des enfants. Ils se disputent comme tous les enfants. Pour des broutilles. Comme tous les enfants.
Mais…. cette fameuse limite est pour moi difficile à définir.
Qu’il est lourd ce terme « harcèlement scolaire ».
C’est violent un harcèlement. Ça renvoie à des choses tellement mauvaises…
Je ne vais pas re re repéter mes questionnements car je pense les avoir tous listés.
J’avoue être un peu perdue.
Encore un challenge de parent auquel on n’est pas forcément préparé ni armé.
À nous de trouver la limite ?
Où place-t-on le curseur de l’acceptable à ne pas franchir ?

Si vous avez conseils ou témoignages… mon cogitage et mes insomnies vous remercient.

Selky vous salue bien.

Selky a visité la Ferme aux Crocodiles à Pierrelatte

Selky va te narrer sa journée « Blogtrip » d’il y a quelques week-end à la Ferme aux crocodiles. Il s’agit du plus grand parc animalier européen dédié à la découverte des reptiles et cousins, situé à Pierrelatte dans la Drome, à 1h30 de notre Montpellier local.

Selky compte à la ferme aux Crocodiles

En quelques chiffres La Ferme aux Crocodiles, ça donne ça :
10000 m2 d’espace paysagé aménagé intérieur.
4000m2 de parc extérieur, aire de jeux included.
Plus de 350 crocodiles parmi les 600 pensionnaires.
12 espèces de crocodiles sont représentées dans ce parc, parmi les 26 espèces existantes, dont certaines menacées et donc très rares.
600 espèces végétales tropicales pour recréer les écosystèmes.
Plus de 300000 visiteurs par an.
Belle surprise que cette virée à la ferme aux crocodiles. Ce parc s’appuie sur une structure de recherche qui travaille à la conservation et à la reproduction d’espèces parfois rares à l’état naturel. Outre les animaux, la serre reproduisant le climat tropical offre une vraie valeur ajoutée au lieu. Grands plans d’eau, végétation luxuriante, arbres tropicaux et multitude de reptiles en tout genre : dépaysement garanti !

selky ferme crocodiles pierrelatte

Lire la suite