Selky a organisé un anniversaire « Égypte » : escape game et DIY

Fin Novembre, mon baybay a eu dix ans. J’ai déjà rédigé un article à ce sujet >> par ici. Oui, tous les ans j’écris une petite bafouille souvenir pour leur anniversaire. Tout comme ils choisissent un thème pour festoyer, en famille et avec les copains ce jour spécial.
Cette année, Escape Kit m’ayant proposé de tester un Escape-Game maison, j’ai choisi le plus adapté à son âge et susceptible de lui plaire : « La Momie perdue » (depuis, un nouveau jeu « L’école ensorcelée’ » est apparu sur leur site, je languis de le leur faire découvrir, de même que « Panique au stade » qui plaira à mon Minifootballeur).
La thématique étant toute trouvée, je vais d’abord te montrer la déco que j’ai concoctée pour festoyer ce grand jour.

Les DIx ans de Minimi – DIY Déco EGYPTE

Il y a eu deux rounds de festivités égyptiennes : avec les copains et avec la familia.
Autant te dire que j’étais au taquet de la déco DIY…. j’ai tout donné :

  • Du papyrus maison (oui madame) décoré. Tiens la recette c’est cadeau
    • tu prends une compresse stérile or not, tissée de préférence.
    • tu prépares un mélange de « colle maison : 30 g de farine + 40 ml d’eau = tu touilles
    • tu ajoutes un peu de café froid dedans pour donner un peu de couleur beigeasse
    • tu badigeonnes le mélange avec un petit pinceau et laisse sécher bien à plat
    • tu refais une couche de l’autre côté le lendemain
    • une fois sec tu décores avec du posca et bingo !!
  • De la bannière « Joyeux anniversaire » hiéroglyphes : papier kraft + posca
  • De la pochette kraft au nom de l’invité en hiéroglyphes à déchiffrer par l’intéressée (oui messieursdames)
  • Des sublimissimes bracelets from rouleau de PQ dorés à l’or fin
  • Du galet joli, peint par l’enfant et décoré avec du symbole hiéroglyphique toujours.
  • De la saucisses knackis en momie non Instagrammable (marmiton est ton ami)… .
  • Du gâteau pyramidal made by DD : de la génoise en carrée que tu empilasses. Tu peux même faire une autre pyramide décorative avec des morceaux de sucre roux, et parsemer du sucre en poudre brun également pour faire un effet sable !!

 

Les DIx ans de Minimi – escape game EGYPTE

L’activité festive phare de l’anniversaire avec les copines de Minimi était donc l’Escape game « La momie perdue » from escape game kit . Je vais t’expliquerr comment ça se passe un « escape game » à la maison. Kids friendly à souhait et idéal pour transformer ton salon en terrain d’aventures ! Tu télécharges le kit et tu as tout ce qu’il te faut pour commencer rapidement à jouer :

  • Les énigmes : tu as 21 fiches qui te permettent de réaliser 3 énigmes. Tu as la possibilité de personnaliser une des 3 énigmes en fonction de l’âge des joueurs (3 niveaux de difficultés).
  • Des affiches : une collection de plus de 30 affiches éditables pour décorer ta maison et plonger les joueurs dans l’ambiance égyptienne.
  • Des invitations là encore personnalisables pour inviter les copains. Un fichier power-point est fourni pour éditer le business.
  • Un guide d’instructions pour une installation simple. Pas de risque d’être coincé durant l’installation. Chaque étape du kit a été pensée par les organisateurs pour faciliter le tout.
  • Tu imprimes, tu découpes, tu fais des petits tas ; un pour chaque énigme et un tas pour chaque équipe, tu gardes « le guide du narrateur » pour toi et le tour est joué ! En 20/30 minutes tu as tout préparé. Ma Mini m’a aidée dans le découpage, sans regarder les énigmes of course.

L’avantage de ces kits est qu’ils s’adaptent aux groupes de n’importe quelle taille et qu’ils sont réutilisables en les imprimant autant de fois que l’on veut.

L’activité a eu un gros succès auprès des Minipréados au taquet de l’énigme. Il y avait 8 filles de 9/10 ans et 2 ptisQ de 7 ans qui n’ont pas été en reste pour participer et aider. Les photos parlent d’elles mêmes ils étaient à fond : réflexion, cherchage des indices dans le journal de bord, découpage, collage, écriture, résolvage d’énigme (je rappelle pour les non habitués que j’adore inventer les mots en -age)…
Ils ont mis environ une heure pour résoudre les 3 énigmes, sans trop de difficultés (aka nous ne les avons quasiment pas aidés) et il n’y a pas eu trop de différence entre les 2 équipes question timing. Ouf ça nous a évité des drames et pleurnichages !!
Bref une franche réussite, ils ont tous adhéré et adoré. J’ai moi aussi kiffé être le maître du jeu et les plonger dans l’ambiance en leur lisant les énigmes (la photo ne rend pas justice à mon air captivé !!)

La soirée a continué en Miniboum dans l’atelier, avec pizzas, chips, sons et lumières (ça a du bon d’avoir un papa chanteur)(maman douceur….)(de nada pour la chanson dans la tête). Je tiens à préciser que nous avons pu participe et même danser à cette fiesta dansante. Je préfère graver dans l’internet ce moment là, c’est pas dit que l’an prochain nous soyons encore conviés aux festivités !
Tous sont repartis ravis. Nous épuisés mais contents de cette soirée !

Selky a découvert le festival des Lanternes chinoises de Gaillac

Selky a visité le festival des Lanternes de Gaillac « Féerie de Chine ». Je t’emmène donc en Minivoyage, sans partir bien loin, pour un dépaysement total et féérique.
Direction Gaillac, à côté d’Albi pour la seconde édition du Festival des Lanternes. Ayant de la famille à côté et regrettant de ne pas avoir vu le Festival l’année précédente, rendez-vous avait été pris pour cette année.
 

Le festival des Lanternes kézako

 
Évènement phare de la culture traditionnelle chinoise, le festival des lanternes est issu de la dynastie Tang (618-907).  Issu d’une coopération culturelle riche entre Gaillac et sa ville jumelle Zigong (Sichuan), ce spectacle époustouflant représente une ville de lumière. Vous déambulerez parmi pas moins de 1000 sculptures lumineuses entièrement recouvertes de soie !  Une merveilleuse manière de découvrir le savoir-faire ancestral et les arts traditionnels chinois à travers ce spectacle de lanternes animées.
Avec 250 000 visiteurs dès sa première édition, le festival des Lanternes est le plus grand évènement chinois présenté en France.
Cette seconde édition se veut encore plus éclatante avec un parc de lumières entièrement renouvelé et agrandi pour 3.5 hectares de féeries.  Le festival cette année c’est tout ça :
  • La pièce centrale est la plus grande lanterne lumineuse jamais construite hors de Chine : un palais de 75 mètres de long et près de 20 mètres de haut ! Il est époustouflant !
  • Le couple de légendaires dragons de 12 mètres de long n’est pas en reste et reste le meilleur souvenir des ptisQ.
  • Un trio d’éléphants de 12 mètres de haut entièrement conçus en porcelaine chinoise complète
  • Une montagne aux pandas farceurs, des singes et autres animaux fantastiques,
  • Moultes palais monumentaux et majestueux
  • Des allées fleuries : lotus
  • Des scènes de rue plus vraies que nature,
  • Un spectacle de fontaines musicales et lumineuses
  • Des représentations par les artistes de rue de la troupe du Sichuan.
  • Un petit marché local avec de la chinoiserie attractive comme du panda en poulouche tu te doute….

Le festival des Lanternes « Féeries de chine » en images

 
Si j’ai laissé mon téléphone dans ma poche pour profiter du pestacle (et surveiller les ptisQ pour pas les perdre, ainsi que DD fiévreux qui traînait la patte)(oui il y avait pas mal de monde, surtout à partir de 20h)(conseil : y aller dès l’ouverture comme nous à 18H)(voire un peu plus tôt car nous avons fait la queue pour rentrer). Ce n’est pas le cas de mon padre, qui adoooooore mitrailler ! Son téléphone fait de très belles photos, comme tu pourras le constatasses.
Je vais essayer de les classer par « catégories » pour te donner un aperçu de ce festival. Tu peux cliquer sur les diaporamas pour admirer toussa !
 

Du dragon

 

Du panda

 

De l’animal en tout genre

 

Du palais

 

Du personnage

 

De la fleur

 

Du pèle-mêle de scène de rue

 
Tu as jusqu’au 6 février pour découvrir ce spectacle exceptionnel si les photos t’ont donné envie d’y aller ! !
 

Selky festoye les 10 ans de Minimi

10 ans de toi ma Minimi.
10 ans de maman de moi.
4h22 il y a 10 ans tu es arrivée comme un bulldozer dans nos vies. (Oui c’est très imagé…). Un bulldozer d’amour…
Et maintenant, dix ans plus tard, tu es un savoureux mélange de Minipréado et de petite fille qui veut pas trop grandir.
Les jolies contradictions de l’enfance préadoléchiante…
Tu te regardes un peu plus dans le miroir… et collectionnes les doudous, aux gros yeux c’est les mieux. Tu les nommes, leur crée des étiquettes et les ranges par catégorie sur ton lit. Tu as découvert le stylo plume, une révolution et je dois aller acheter des effaceurs maintenant… Mais suis excitation que tu commences la collection des petites billes qu’il y a dans le dedans… Tu mets du 10 ans, chausses du 33 et dimi, a perdu 9 dents dont ta première molaire en mangeant un dragibus. Tu aimes le riz cantonais, les danettes à la vanille, le blé à la carbonara, le gâteau léger de Mamina (qui n’a de leger que le nom), mettre du sucre sur le nutellum de tes crêpes et les pizzas reine. Tu prends tout ton temps pour manger, au grand damne (de ma patience légendaire) des dames de cantine et de copine I. Fuckthemall tu digères bien  »au moins ». Tu as enfin trouvé LE sport qui te plaît, du patin artistique, que tu as hâte de retrouver chaque semaine. Tu y es à l’aise, gracieuse et aérienne (tout comme ta mère^^), ma MiniBonaly.

Tu prends confiance. En toi. En la vie. Tu es sage et appliquée. Autant patiente avec tes copains ou ton frère qu’impatiente et rude avec toi même. Timide mais pas effacée, tu détestes l’injustice et prends la défense des autres, ma Miniavengers. Tu t’occupes des petits comme une p’tite maman et j’adore te voir faire. Tu es un vrai radar qui entend tout, n’en loupe pas une. Tu es polie et attentionnée, hyper-sensible et émotive, une sentinelle à 20 mètres a la ronde. Éternelle insatisfaite, perfectionniste à outrance, t’es curieuse et tu piges tout vite. Tu chantes à longueur de temps, surtout avec papa, dessines de mieux en mieux, surtout avec moi.

Tu as eu ta première poupée LOL, commandé des MiniHatchimals et a passé deux après midi à leur construire une maison en carton. 3 étages, escalier et tout le confort insaïde, Ikea n’a qu’à bien se tenir… Tu ressasses et rumines beaucoup trop, pense à des choses dont tu n’aurais pas à te soucier, surtout avant de dormir, parfois tu pleures, tu veux pas qu’on meures. On console, on rassure, on serre fort, encore et encore, toujours et à jamais. Mais tu parles, tu te confies, nous interroges et nous questionnes. Pas de tabou tu peux nous dire tout. Pas de question bête, y’a que les non dits et les silences qui pèsent.
Et moi je grandis avec toi. Et toi tu grandis tout court, à une tête de moi… Je me connais mère poule, louve, lionne si on t’embête. Je me découvre patiente pour certaines choses, bouillonnante d’impatience pour d’autres, tolérante sur tes choix, mais toujours super fière de la jeune fille que tu es. J’imagine l’ado que tu vas devenir et je suis autant rassurée qu’effrayée… Le collège dans moins de 10 mois. Ton eastpack sera plus lourd que toi je m’en réjouis d’avance….. #Outaibebeoutai
Je suis si fière de la jeune (fini le  »petite ») fille que tu es. Même si parfois tu me rends chèvre. Je me vois tellement en toi. Tu es ma Minimoi. Un mini moi. La même en couleurs, parfois un peu ternes. Je te les souhaite vives et colorées tes journées. Remplies d’arcs en ciels et de licornes magiques à paillettes. Laisse nous les nuages et la pluie. Prends nos bras parapluie plutôt. Remplie toi d’amour et d’insouciance… le plus longtemps possible. Vais essayer d’être à la hauteur… En tant que Mamounette de la pré ado que tu deviens. J’espère pas trop me planter… Tu m’aideras hein ? Comme d’hab. On grandit ensemble. Merci ma poupée. Merci d’être toi. Merci d’avoir fait de moi une meilleure personne. Une maman mais pas que.
Je t’aime.
Grand comme ça.
Jusqu’à la lune et retour.