Selky festoye les 8 ans de Tinyni

Selky festoye les 8 ans de Tinyni
 
Mon grand, mon champion.
Ma tornade, mon impatient, ma pile, mon Minidoudou, mon tout en muscle, mon ptiQ pour qui tout ne va jamais assez vite, ma tempête, mon garçon, mon vroum vroum, mon bébé, mon minimoi.
Tu ne marche pas, tu cours, tu gigotes, te tortilles, te balances, tu vis à 100 à l’heure. Foot. Billes. Tennis. J’ai faim. Foot. Vélo. Foot. J’ai faim  Piscine. Foot. Tu ne t’arrêtes jamais ? Une Minipause pour manger ou regarder la télé. Se poser ? C’est surfait. Tu t’ennuies après. 
Tu fais tout vite. Tu cours vite, manges vite, te tâches vite, fais pas attention à ce que tu fais vite. Mais tu accours aussi vite quand ta sœur se blesse, ou si on a besoin de toi… 
 
 
T’aimes le ketchup, la routine, ta sœur, le bleu et l’orange, tes copains, le foot, les nerfs, les billes rares en forme de feuille, Harry Potter, l’histoire et le câlin du soir, les nuggets et les frites, que le coiffeur te fasse un éclair à la tondeuse sur le côté, les soirées pop-corn, la mythologie, regarder les poissons dans l’eau, les perles à repasser, que je te masse les mollets, cododoter avec ta sœur, cuisiner avec moi et lécher le fouet plein de chocolat, ta famille de ton petit cousin à ton arrière grand mère, faire des combats de Lego Playmobilo-Ninjago_Chevaliero-Pirato-Gladiatoresque, faire des pièges avec des ficelles et du scotch pour pas que l’ennemi pénètre dans ta chambre, construire des bateaux ou prison en carton, un peu trop les ballons de foot, l’apéro..
 
T’aime pas qu’on bouscule tes habitudes, penser à Cacahuète car ça te rend triste, porter autre chose que jogging et baskets, lire car c’est pas encore super facile pour toi, les pâtes à la carbo, te coiffer le matin, qu’y ait eu tant de morts au Titanic, l’injustice, quand ta sœur est triste, rentrer de suite après l’école, que ta sœur passe au collège, qu’on en ait marre de faire des tirs au but avec toi, qu’on te dise de faire attention à ce que tu fais, faire les devoirs avant de jouer, les fraises sans trois kilos de sucre….
Tu chausses du 33, pèses presque aussi lourd que ta sœur et pourrait la porter jusqu’à la lune s’il le fallait. Tu languis sans elle, trop loin d’elle, trop longtemps sans elle.

T’es volontaire, sage et dans l’arc en ciel à l’école, mon assistant pour vider le lave vaisselle, à mi-chemin de la pause pikpik, allergique au chlore, plein de vie, fasciné par les records chelous du Livre des Records, déboussolé par l’injustice et la planète qui part en cacahuète, t’as mal au bidon quand ça va pas trop… T’es assez impatient, parfois impertinent, moyennement confiant mais presque toujours partant et souriant. T’es rêveur, boudeur, râleur, boxeur, prêteur, parfois borné, souvent entêté, mais décidé, acharné, prêt à aider, parfois chafouin mais toujours câlin, malin, coquin, gredin… 

 
Mon ptiQ…  Je suis fière de toi, du super garçon que tu es, tu es gentil et prévenant avec les autres, généreux et reconnaissant. T’es volontaire, courageux, fort, rigolo, à l’écoute, empathique, réconfortant, mignon, facile à vivre, câlin, gaucher mais appliqué, râleur mais pas rancunier, bagarreur mais protecteur. 
Ton caractère de phacochère nous revient parfois comme un boomerang, quand t’es fatigué ou contrarié ou stressé. Mais ça dure jamais très longtemps. Un partie de guili, une fraise Tagada, une partie de foot, un câlin à ta mamounette ou une vision de Hugo tête de citrouille et ça repart. 
Joyeux anniversaire mon grand.
8 ans que tu as débarqué à minuit neuf à grand renfort de  »Maissss ssssorteeeezzzzz-le de lààaaaaaaaaa » !!! 
8 ans que tu fais notre fierté, car t’es un super ptiQ.
Reste comme tu es et continue de nous parler, toujours.
Jtm mon bébé.
Jusqu’à la lune. 
Et retour(nette).

Selky te présente de la découverte mamounette friendly S19E06

Selky te présente quelques jolies découvertes de type nouveautés (ou pas) reçues (ou achetées avec mon denier) ces derniers temps. Une fois n’est pas coutume (enfin quoi que pourquoi pas ?),  je te parlerai aujourd’hui de découvertes « mamounette friendly ». La plupart du temps, je te présente des nouveautés ou bon plans kids friendly, mais aujourd’hui on change un peu la donne. 

Selky porte la culotte

 
Je languissais de me faire ma propre idée sur la question de la culotte menstruelle, ce fut chose faite.
J’ai enfin pu tester la fameuse et révolutionnaire culotte de règles FEMPO*. J’étais intriguée, impatiente et j’en attendais beaucoup pour tout te dire. Surtout pour ma Minipréado en devenir de Minimi (mais elle n’a QUE 10 ans, c’est encore un bébé on est bien d’accord)(j’anticipe de l’anticipation).
La culotte de règles kézako ? Une culotte absorbante et lavable, un poil plus épaisse qu’une culotte normale.
C’est économique, écologique et sans aucune cochonnerie dans le dedans. Alors, le crash test est plutôt super positif.
Parlons peu, parlons bien : zéro gène, zéro inconfort, zéro fuite, zéro odeur, et ça pendant plus de 8 heures.
Non non mesdames et mesdames, je n’exagère pas. (j’imagine que pour les flux plus abondants ça sera ptet un peu moins). 
C’est made in France en plous, et y’en a pour les petitsQ (dès le 34).
Punaise mais pourquoi ça n’existait pas 20 ans plus tôt cette affaire !!! Quelle révolution, je suis conquise !!!!!!!!
Il faut en avoir minimum 4 à disposition pour un bon « roulement » portage/lavage/séchage, mais l’investissement vaut le coup y’a pas l’ombre d’un doute !!!
En plus de ça, le code promo « MERCISELKY », te permet de bénéficier de -10% sur ta première commande FEMPO !
 

Selky colle

Pour la rentrée à venir, je n’aurai pas besoin de dégainer mon marqueur indélébile pour marquer leurs affaires….  grâce aux étiquettes personnalisées StickerKid*. Mon stock était épuisé depuis belle lurette et mon seul regret : ne pas en avoir eu pour les voyages scolaires des ptisQ…  Bref, je suis parée pour la rentrée avec ce pack complet :
  • des pitites étiquettes « Mini » (46×6 mm) pouvant être collées sur un peu tout : stylos, lunettes, stick à lèvre, sticks de colle….
  • des autocollants de taille « Moyenne »(60x18mm) avec deux lignes et petit logo sympa. Tu peux admirer le choix des ptisQ pas du tout « genré ». Ils ont la taille idéale pour le téléphone, la boîte à lunettes, la gourde…
  • des étiquettes arrondies (38x40mm) : celles ci aussi peuvent contenir 2 lignes de texte et un logo. A coller sur des objets plus volumineux comme une tablette, la boîte à goûter….

Le plus ? La possibilité de les personnaliser : on a choisi ensemble la couleur de l’étiquette, la police et couleur d’écriture, et même le dessin/logo pour les plus grosses ! Pratique aussi la deuxième ligne pour mettre le numéro de téléphone de la future Minipréado qui va au collèèèèègggeeeeuuuuuhh l »an prochain (outaibébéoutai).
Rien à redire, ces étiquettes remplissent leur rôle à 100% et je pense qu’elle vont bien me faciliter la tâche pour la rentrée. Oui je suis une procrastinatrice du marquage de nom que se soit sur les zhabits ou objets, je fais souvent ça à la va-vite au marqueur … 
En plus de ça, le code promo « Selky-sticker19« , te permet de bénéficier de -10% sur ta commande du 12 au 20 juin 2019.

Selky lit

 
« Quand nos souvenirs viendront danser » de notre blogueuse-et-désormais-interplanétaire-écrivaine : j’ai nommé (m’enfin … en ai-je besoin) Virginie Grimaldi. C’est bien simple, j’ai lu tous ses livres et aucun ne m’a déçu. Je crois que celui sera dans mon top 3. Virginie a une plume merveilleuse qui m’embarque direct destination émotion sans oublier les arrêts au stand humour (que j’adore retrouver en story sur instagram quand elle se lâche) !
Anatole et toute la bande des « octogéniaux » sont des personnages déroutants autant qu’attachants. 
Leur histoire rocambolesque est une véritable ode au temps qui passe, trop vite…. Une ode à l’amouuuuuuuuuuur aussi, mais surtout à la vie. 
J’ai souri, j’ai gloussé, j’ai insomnisé pour vite continuer, j’ai reniflé, j’ai remonté le fil de mes souvenirs, j’en ai rappelé d’autres, j’ai imaginé beaucoup, j’ai chouiné pas mal aussi oui. 
C’est tendre, drôle, touchant, profond, humain, émouvant, tellement drôle parfois, rythmé, savoureux, pétillant, frais, vrai, sincère, bouleversant, émotionnant (oui oui), vivant. 
C’est plein de secrets, de souvenirs, de non-dits, de trop-dits, de retrouvailles, d’Amour, de résilience, de pardon, de convictions, de rêves, d’envie, et de vie !
J’ai voyagé dans la rue des Fushias de mon Papi et ma Manine, j’ai pensé à eux, j’ai eu plus que les larmes aux yeux.
Bien plus qu’un bon moment de lecture, il nous laisse à penser. Aux nôtres. Au temps. A nos amours. A nos (em)merdes de vie. A la vie. 
Merci Virginie. Pour ses bons moments.
A vite pour le prochain. 
Mais avant… Prends soin de VOUS, tu le mérites tant. 

 

Pour de la transparence bloguesque : les produits marqués avec une *  m’ont été offerts.

Selky a kiffé le « One woman sit-up show » de Stef

Selky a assisté à la première représentation du « One woman sit-up show by Stef », hier soir à Mèze. Salle comble pour cette GI-handinary-super-woman qui mérite un immense succès, à la hauteur de la belle personne qu’elle est !

Dis selky, STEF C’est QUI ?

Stef c’est une super woman que j’ai la chance de connaître depuis bientôt-presque-plus de 3 ans (faille temporelle encore !). Ce petit bout de femme a toujours le sourire, collectionne les Sneakers colorés, a trouvé la coupe de cheveux parfaite et a un tempérament de guerrière. Elle est d’une force incroyable, d’une gentillesse et d’une générosité hors pair, d’un courage à toute épreuve.
Stef c’est une super épouse et maman comblée de la pétillante L. qui illumine sa vie depuis 9 ans, aime lire, Pixel, peindre (private joke) et l’escalade.
Stef elle aime le soleil et la mer, les voyages, les gâteaux belges, lire encore et beaucoup, l’aventure, regarder un peu beaucoup trop Netflix et kiffe les baskets colorés. Est est intolérante au lactose et aux cons qui lui piquent sa place devant l’école.
Stef c’est aussi une blogueuse qui raconte avec humour et justesse ses histoires ordinaires d’Handi pas ordinaires sur son blog Handinary Stories.
Stef c’est une aventurière tout terrain qui n’a pas hésité à suivre son mari dans la folle aventure « On The ROAD a Game« , une sorte de Pékin Express qu’ils ont eu l’audace de remporter l’an dernier.

kézako Le one woman sit up show by stef ?

Stef a commencé le théâtre il y a deux ans. Une révélation. Elle s’y sent tellement bien, à sa place et libre. Dans sa bucket-list, Stef avait noté de réaliser un one woman-show, mais pas n’importe lequel of course : « un stand-up version assise évidemment ».
C’est ainsi et suite à sa rencontre avec Amélie (comédienne et metteuse en scène) qu’est née l’idée du  »One woman sit-up show » !!!!!
Après un an de travail et de répétitions, la première représentation a eu lieu ce samedi dans sa ville de Mèze. Et tu sais quoi ? La salle affichait complet !! 140 personnes lui ont fait l’honneur de venir l’encourager.
 

Selky a kiffé

Je l’attendais cette première… Je comptais les jours jusqu’à cette soirée spéciale, où ma copine Stef allait sur scène. SEULE. SUR SCENE (oui ça mérite des grosses lettres non ??). 
Stef évoque avec humour et dérision sa vie de handiwoman, de femme, de maman. Tout y passe (attention : mini spoil insaïde) : les ex-relous, les copines faux culs, les missions GI, les anecdotes cocasses… Y’a même du Village People, du coinçage de sweat et du slam qui fait couler ton mascara.
Ça aurait pu être juste une suite d’histoires sympas à écouter en te donnant un Minisourire aux lèvres de type compassion de l’empathie….
Mais non… C’est tellement PLUS que ça.  
C’est beau, c’est fort, c’est tellement audacieux.
C’est juste, c’est émotionnant, c’est tellement drôle.
C’est plein de messages, c’est puissant, c’est tellement GI-courageux.
Alors tu vas me dire que je faisais partie des fans conquis d’avance, certes. Mais j’avais ramené du public neutre de l’amitié, qui est sorti tout sourire, épaté et conquis par cette GI-performance. 
J’ai scruté mes voisins, et ça gloussait fort de 7 à 77 ans à côté de moi.
Ça chouinait aussi par moment… 
 
Stef, tu peux être fière de toi.
Tellement.
Quelle performance.
Je te souhaite le Théâtre Jacques Cœur à Lattes, le Corum à Montpellier, l’Aréna aussi, la Belgique of course, le Festival d’Avignon l’an prochain, l’Olympia et une tournée dans toute la France. (si y’a des gens hauts placés programmateurs directeurs de salle qui me lisent)(sur un malentendu)(vous savez où la trouver >> Par ici).
Oh que oui tu le mérites.
T’es une G.I Stef.